ALAIN DOMAGALA

Exposition
Arts plastiques
Diem perdidi Galerie du Tableau Marseille

Et les constantes sont faites pour dériver...

J'ai sans doute un peu fort chargé l'alambic pour trouver le titre de cette exposition à la Galerie du Tableau.  Ce n'est pas pour prendre la tangente mais c'est vrai que ça demande un peu de décantation pour entendre la formule. J'y travaille de mon coté.

Alain Domagala

Alain Domagala a fait renaître le cancre matheux de mon enfance. Les seules dérives qui me sont supportables ce sont les miennes et elles seront littéraires ou libertines.

Tourné oui, mais de façon statique, l'objet s'érige, prend la hauteur quand il laisse sa masse, qu'il devient autre par le mouvement de son auteur qu'il devient comme il a été vu, ou prévu, une fois sorti de sa gangue.

Bien sur, tout ça s'écrit en formules, mais je préfère le formuler autrement moi aussi. L'aventure restera ainsi humaine dans toutes ces petites dérives qui font qu'on trace, d'un seul geste, ou de multiples, le cercle parfait d'un défi de peintre.

Bernard Plasse

Nous penserons, plus particulièrement au cours de cette  exposition, à la disparition de notre confrère Michel Barjol.

Nous  avons partagé souvent nos choix pour les mêmes artistes, il va nous manquer dès aujourd'hui.

Alain Domagala présente actuellement et jusqu'à févier 2020, un parcours intitulé « Cette vague impression du dehors » dans le cadre du cycle d'expositions initié par Frédérique Verlinden et Michel Barjol, « Imminentes évasions » au Musée Muséum Départemental de GAP.

Tarifs :

Gratuit

Commissaires d'exposition

Horaires

Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h. Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h

Adresse

Diem perdidi Galerie du Tableau 37 rue Sylvabelle 13006 Marseille France

Comment s'y rendre

Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020