Le rideau d'Olivier Debré a rejoint les réserves du Cnap pour sa restauration

Annonce
Vue du rideau d'Olivier Debré

Olivier Debré, Rideau de scène pour la Comédie-Française à Paris, 1987 (achat par commande à l'artiste en 1986, inventaire : 35526)

Vue du rideau d'Olivier Debré

Olivier Debré, Rideau de scène pour la Comédie-Française à Paris, 1987 (achat par commande à l'artiste en 1986, inventaire : 35526)

Vue du rideau d'Olivier Debré

Olivier Debré, Rideau de scène pour la Comédie-Française à Paris, 1987 (achat par commande à l'artiste en 1986, inventaire : 35526)

Trente-trois ans après avoir été dévoilé au public pour la première fois, le rideau de scène d’Olivier Debré pour la Comédie-Française a été démonté, pour cause de travaux de sécurité et de changement de système de cintres prévus dans la cage de scène.

La toile a été enroulée sur un tube de 12 mètres de long par une équipe de restaurateurs et acheminée dans les réserves du Cnap pour être remis en état et retrouver enfin son éclat d’origine.

Au sein de l’abstraction lyrique française, Olivier Debré (1920-1999) fut sans doute l’artiste le plus proche de l’expressionnisme abstrait américain. Peintre, mais aussi architecte, adepte des grands formats, Olivier Debré était tout désigné pour se confronter au genre difficile du rideau de scène, auquel Picasso a donné ses lettres de noblesse avec le rideau de Parade, en 1917.

Une commande publique du ministère de la Culture

Le ministère de la Culture avait donc très légitimement confié à Debré, dans le cadre du vaste programme de commandes publiques initié au début des années 1980, la réalisation d’un rideau permanent pour la scène de la Comédie-Française, rompant ainsi avec le traditionnel rideau de velours cramoisi.

Cette commande se compose de trois éléments situés devant la « cage de scène » (le plateau, les coulisses, les cintres …) : le rideau d’avant-scène (1020 x 1260 cm) , le rideau de fer (il sépare la salle et la cage de scène en cas d’incendie et n’est d’ordinaire pas visible du public - 800 x 1100 cm), le lambrequin (pièce fixe qui orne la partie supérieure de la scène - 580 x 1100 cm). Ils sont inventoriés respectivement sous les numéros d'inventaire FNAC 35526 (1), FNAC 35526 (2) et FNAC 35526 (3)

Exemple même de l’intégration réussie de l’art contemporain dans un lieu historique — c’est-à-dire de la coexistence heureuse entre l’audace et le respect — l’écran de rouges orangés parcouru de coulées bleues a été inauguré en 1987 par Jean Le Poulain, alors directeur de l’illustre institution et par François Léotard, ministre de la Culture : « En demandant à Olivier Debré d’exécuter ces deux superbes et flamboyants rideaux pour la Comédie française, je suis sûr que mon ministère a fait preuve d’une exigence exemplaire. Olivier Debré est l’un de nos meilleurs artistes. Un grand peintre authentiquement moderne qui ne rejette pas la tradition mais la continue de façon dynamique. »

Nous vous invitons à suivre cette restauration au cours des prochaines semaines sur nos réseaux sociaux 

#LeRideauDebre !

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter ou encore Instagram

Artistes