Début du chantier : la première phase

Photographie du chantier à Pantin par Sylvain Duffard

Injections gravitaires niveau -1 de l’entrepôt

Actuellement situé dans deux sites distincts à La Défense, le Centre national des arts plastiques déménagera à l’horizon 2024 dans un nouveau bâtiment à Pantin qui regroupera l’ensemble de ses équipes, de ses fonctions ainsi que les réserves de la collection.

La première phase du chantier de relocalisation du Cnap, qui comprend aussi installation de réserves du Mobilier National, a débuté en octobre dernier, après la validation de l’avant-projet détaillé (APD) le 22 septembre 2020.

Photographie du chantier à Pantin par Sylvain Duffard

Curage de l'ancienne cage d’ascenseur de l'entrepôt

Cette première phase dite « anticipée » est un préalable nécessaire à la réalisation des travaux principaux, qui commenceront à l’automne 2021. Elle consiste notamment en le confortement du sous-sol du site, afin de supporter les futures charges liées au projet. Les vides issus de la dissolution de gypse seront ainsi comblés par des injections de béton.

Elle comprend aussi l’ensemble des opérations de curage, désamiantage et déplombage de tous les niveaux du bâtiment existant ainsi que les démolitions de l’ancienne façade de bureaux, de l’ancien bâtiment de logements, et des quais de déchargement.

Photographie du chantier à Pantin par Sylvain Duffard

Injections gravitaires niveau -1 de l’entrepôt

Cette opération s’inscrit dans le cadre des enjeux environnementaux en matière de récupération et réemploi de matériaux sur les projets : divers matériaux tels que des dalles de faux-planchers ou de moquette, des matériaux d’isolation, des cloisons métalliques ou encore des stores, vont être récupérés par une association puis réutilisés sur d’autres chantiers ou valorisés dans d’autres filières.

Photographie du chantier à Pantin par Sylvain Duffard

Curage puis stockage de matériaux pouvant être recyclés

À l’issue de ces 9 mois de chantier, débuteront les travaux de réhabilitation du bâtiment existant, de construction neuve et de traitement paysager. Cette deuxième phase de travaux devrait durer 26 mois.

Dernière mise à jour le 10 mars 2021