Michel Parmentier

Déc. 1965 – 20 nov. 1999, une rétrospective.
Projet soutenu par le Cnap
Parution
Arts plastiques
Galerie Loevenbruck Paris 06

Cette monographie vient compléter, à travers l’œuvre singulièrement radical de Michel Parmentier, l’histoire de la peinture de la seconde moitié du XXe siècle. Le titre mentionne deux œuvres de Michel Parmentier, celle que l’artiste situait à l’origine de son œuvre (Décembre 1965), et sa dernière, réalisée le 20 novembre 1999. Les contenus de cet ouvrage ont été constitués et rassemblés par Guy Massaux, co-fondateur, avec Bénédicte Victor-Pujebet, de l’association Michel Parmentier (AMP – Fonds Michel Parmentier, Bruxelles), un premier état ayant fait l’objet de l’exposition « Michel Parmentier. Déc. 1965 – 20 nov. 1999, une rétrospective. », qui s’est tenue à la Villa Tamaris Centre d’Art, à l’été de 2014.

L’ensemble édité ici réunit un choix de 31 œuvres majeures de l’artiste, contextualisé par 278 documents (pour la plupart inédits) provenant du fonds d’archives Michel Parmentier, de différentes bibliothèques, collections publiques et privées. D’autre part, cinq textes inédits sont publiés : une introduction à l’œuvre de l’artiste par Robert Bonaccorsi, deux textes critiques signés respectivement Philip Armstrong et Jean- Marc Poinsot, et un récit de création d’Agnès Foiret. Enfin, une analyse rigoureuse accompagne l’œuvre de Michel Parmentier et les documents reproduits, à travers des textes et commentaires de Guy Massaux.

Avec le soutien à l’édition du Cnap et de la Villa Tamaris Centre d’art.

Complément d'information

Éditeur scientifique : Guy Massaux (association Michel Parmentier, AMP - Fonds Michel Parmentier, Bruxelles)
Auteurs : Philip Armstrong, Robert Bonaccorsi, Agnès Foiret, Guy Massaux et Jean-Marc Poinsot
Conception graphique : Ludovic Balland, Typography Cabinet, Bâle  avec Emmanuel Crivelli
Typographie originale : NEXT ©Ludovic Balland

Adresse

Galerie Loevenbruck 6 rue Jacques Callot 75006 Paris 06 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 28 juillet 2021