La chambre d’ouïe Julie Vacher

Soutien à un projet artistique
Projet soutenu par le Cnap
Exposition
Création sonore
La Générale PARIS

Les Parlants et les Écoutants, 2018 ©Julie Vacher

Jeudi 5 novembre 2019 à 18h, Julie Vacher présentera sa "chambre d'ouie", dans le cadre du vernissage de l'exposition collective « Comme les mots me paraissaient exsangues [...] »* à La Générale.

L’exposition « Comme les mots me paraissaient exsangues [...]»* a pour ambition de réunir des artistes travaillant à la fois dans les champs de la littérature et des arts visuels. À l’origine de ce projet se trouve un texte de l’écrivaine Anouk Judde Montserrat. Cette narration se définit comme un prologue à partir duquel découle une structure plastique pensée par l’artiste Anna Ternon, venant accueillir le travail de plusieurs artistes invités.

Anne Le Troter & Antonin Horquin, Margot Pietri, Raphaël Tiberghien et Julie Vacher s’appuyent sur ce texte originel pour produire des oeuvres interrogeant la présence de la littérature au sein même de l’espace d’exposition.

« La chambre d’ouïe » de Julie Vacher propose, à travers les spécificités du web, une expérience d’écoute en binaural* dédiée au langage et à ce qui s’y manifeste comme symptôme. Dans un contexte de sur-représentation de la maladie favorable à l’hypocondrie, des femmes témoignent de leurs néo-pathologies et archéo-manies. Parallèlement à la performance vocale, l’oeuvre dessine une poésie de l’aléatoire sur l’interface.

 Lors du lancement de « La chambre d’ouïe », Julie Vacher et Olivier Jonvaux présenteront les choix éditoriaux de la page web, de sa conception à sa réalisation, en mettant en relation l’interactivité de ce médium et une nouvelle lecture de la création sonore installée Les Parlants & les Écoutants.

La recherche menée par Julie Vacher a bénéficié du soutien à un projet artistique du Cnap en 2019.

 

Artistes

Adresse

La Générale 39, rue Gassendi 75014 PARIS France
Dernière mise à jour le 2 mars 2020