Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie RX

Share Share Share Share Share

Yuki ONODERA

12 Speed

Photographie - Exposition
07 mai • 27 juin 2009

Pour sa 5e exposition personnelle à la galerie RX, Yuki Onodera présente une série inédite en France intitulée "12 Speed" de 8 photographies. En parallèle, vous pourrez retrouver Yuki Onodera à partir du 27 mai au Centre Georges Pompidou dans la nouvelle présentation thématique des collections permanentes intitulée elles@centrepompidou. Ainsi qu’à la Maison Européenne de la Photographie pour une présentation du travail de Yuki Onodera et Aki Lumi avec la galerie Françoise Paviot le 18 juin à Paris. En grande prestidigitatrice qu’elle est, la photographe Yuki Onodera a une fois encore sorti de son chapeau des idées originales pour nous donner à voir des pièces surprenantes. Dans sa nouvelle exposition, on pourra ainsi découvrir la série "12 speed", au style évocateur des natures mortes familières du XVIIe siècle. Il s’agit de deux séries de douze photographies, les unes en couleur et les autres en noir et blanc. À première vue, les différents objets soigneusement disposés sur la table – des pierres, un char miniature, des oranges, un appareil photo, un vase, un chapelet, des hamburgers, un étui à cartouches, un verre de lait, un casque audio – nous semblent identiques d’une photo à l’autre. Mais à y regarder de plus près, le miroir rond et légèrement concave posé comme un autel au centre de l’image, lui, a changé d’angle. Une luxuriante verdure vient s’y refléter, car ces photos ont été prises au cœur d’une épaisse forêt. Pour réaliser ces clichés, l’artiste a installé tout son décor dans les profondeurs d’une forêt ombreuse, sanctuaire interdit. La « nature vivante » s’introduit de la sorte dans le miroir de la « nature morte », et un autre paysage, qui n’aurait pas dû apparaître sur le même plan photographique, s’encastre dans le miroir à 180°. Posé au milieu des objets, ce paysage semble en quelque sorte s’approprier le lieu, ou devenir lui-même, par son reflet, un objet parmi d’autres. Yuki Onodera propose aussi des photos panoramiques à 360°, qui embrassent jusqu’au lieu où se trouvent les spectateurs. Le miroir nous donne l’illusion, vertigineuse, d’un autre monde. Une fois projeté, le paysage réel s’inverse, proche et lointain à la fois, dans un monde irréel. Autre chose encore ; dans le décor artificiel se trouvent inscrits des graffitis et une flèche. Les graffitis symbolisent d’ordinaire l’appartenance à un groupe, ou l’appropriation du territoire ; mais ici, c’est le mot « éternité » que l’on voit inscrit par l’artiste, en caractères chinois et en écriture alphabétique, à la manière de graffitis. À l’origine, les natures mortes rappelaient le caractère éphémère du monde des vivants – memento mori ; tracé dans une écriture kitsch, le mot « éternité » représenterait plutôt ici le paradoxe du monde contemporain. En scrutant les détails, les spectateurs pénètrent à leur insu dans un labyrinthe qui relie nature et artifice, éternité et monde transitoire. Tout comme les autres pièces de l’artiste, cette série procure une sensation d’étrangeté. En parcourant les répétitions de la série de photographies quasi-identiques qui se succèdent dans l’espace de l’exposition, on percevra ainsi le but de cette série à travers l’effet qu’elle procure. Actualités à venir 2010 - The Tokyo Metropolitan Museum of Photography, Japan. Exposition personnelle. 2010 - The Museum of Photography, Séoul, Corée. Exposition personnelle. 2010 – Musée Nicéphore Niépce, Châlon-sur-Saône, France. Exposition personnelle.

Horaires : 
Du mardi au samedi, 14h-19h
Heures de vernissage : 
12h/20h
Dernière mise à jour le 22 août 2013

Galerie RX

16 rue des Quatre Fils
75003 Paris 03
France
Téléphone : +33 (0)1 71 19 47 58
Site internet : http://www.galerierx.com