Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Stimultania Strasbourg

Share Share Share Share Share

Virilité et émotion

Rencontre avec les artistes et une sociologue

Photographie - Conférence
13 janvier 2018

À l’occasion de l’exposition « Dépêche-toi de vivre », présentée à Stimultania du 12 janvier au 8 avril 2018, le Pôle de photographie propose un temps d’échange ouvert à toutes et tous en présence de trois des artistes exposés et de Céline Petrovic, sociologue du genre, autour de notions souvent présentées comme antinomiques passées au crible de la photographie : la virilité et l’émotion.

À l’heure où l’écriture épicène divise, où les témoignages de harcèlement sexuel pleuvent sur les réseaux sociaux, la « domination masculine » de Pierre Bourdieu ou le « modèle archaïque dominant » de Françoise Héritier trouvent des échos encore bien actuels en ce début de XXIème siècle. Et pourtant les mœurs et la parole se libèrent, la cause féministe se médiatise à mesure que « l’évidence virile » se délite. Une prise de conscience collective semble lentement s’opérer malgré les écarts qui persistent dès la naissance, sur le marché du travail ou dans la sphère politique entre les hommes et les femmes, les filles et les garçons. Quels sont les mécanismes de reproduction de cet « éternel masculin », de ce « devoir de virilité » appartenant aux hommes ? Comment déconstruire les stéréotypes à l’oeuvre et favoriser l’égalité entre les individus ? Comment en finir avec la fabrique des garçons ? « Peut-on être un homme sans faire le mâle ? »

Par cette rencontre publique, nous souhaitons réagir à ce sujet aussi brûlant qu’ancien en prenant la distance de l’art. Déconstruire le mythe crépusculaire de la virilité – dont sont victimes aussi bien les hommes que les femmes, par le prisme du regard artistique, lieu par excellence de l’émotion esthétique. Pour imaginer ensemble des manières de réconcilier féminin et masculin, afin que l’un ne l’emporte plus sur l’autre. 

L’exposition « Dépêche-toi de vivre » est le produit de faces-à-faces, d’expériences communes entre des artistes et des publics. Des hommes détenus y prennent leur envol. Les bras croisés, des adolescents occupent la rue. D’autres traduisent leurs rêves en images. Les projets exposés réinventent des masculinités en laissant la place à l’expression des émotions en pleine conscience du regard des pairs. L’institution scolaire et l’institution carcérale, chacune à leur manière, selon des histoires et codes différenciés, constituent toutes deux des « territoires masculins », lieux et situations d’apprentissage de la virilité. L’asymétrie dans la prise en charge des garçons et des filles par l’école ne fait que renforcer une construction masculine stéréotypée, un « devoir de virilité » devenu fardeau pour les adolescents. Le principe même d’emprisonnement, qui sépare les hommes et les femmes en « quartiers », repose sur une conception binaire de l’humanité séparée en deux genres et trois orientations sexuelles distinctes. Les violences homophobes en détention homme démontrent d’un besoin de faire triompher une image fantasmée de la virilité, tandis que les femmes pâtissent d’une institution pensée par les hommes pour les hommes.

 « Dépêche-toi de vivre » souhaite donner l’espace nécessaire à une écriture de l’intime au pronom masculin. Se dépêcher de vivre, ce n’est pas faire acte de courage. C’est trébucher, dire sa vulnérabilité. Se hâter d’exprimer ses tourments et d’afficher ses émotions pour vivre pleinement.

Complément d'informations : 
Avec Melania Avanzato, Guillaume Chauvin, les participants ayant pris part à la production des œuvres collectives et Céline Petrovic (sociologue du genre)
Horaires : 
de 16h à 19h
Dernière mise à jour le 21 déc. 2017

Stimultania

33 rue Kageneck
67000 Strasbourg
France
Téléphone : 03 88 23 63 11
Directrice : Céline Duval
Président : Alain Kaiser
Accès mobilité réduite