Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Vincent DULOM

Share Share Share Share Share

Biographie

Dans sa pérégrination artistique, Vincent Dulom s’est débarrassé de toute notion de style, pour rester à distance de l’œuvre et mieux en accompagner les occurrences. Il produit des peintures en déposant en un passage unique, sur la toile ou sur le papier, une pellicule de pigments par le biais d’une imprimante ; formant un halo ou une nappe colorée à la surface du support. Le procédé de l’artiste, plein de retenue, peut ainsi laisser la forme émerger seule et offrir ses variations infimes. S’ensuivent, pour le-la spectateur-rice comme pour l’artiste, des rencontres à l’intérieur de ce travail, des phénomènes advenant sans prévenir, au cours du temps passé avec lui : l’apparition d’une ombre au centre du halo, par exemple, ou la dissipation progressive de ce dernier à force d’être soutenu par le regard. Le transcendant devient simple contingence, il peut apparaître ou disparaître dans les limites du champ sensible. Son œuvre permet de penser dans la perception de l’instant un ailleurs et un temps plus vaste. L’expérience de chaque peinture implique le corps du-de la spectateur-rice, qui doit chaque fois se placer par rapport à elle, afin de l’éprouver ; c’est à son rapport physique au monde, qu’elle en appelle. Le devenir de ses œuvres est une affaire de coordonnées et de points de vue ; de positionnement dans le temps et dans l’espace — en bref, il assume la dimension tragique de l’existence. Quant aux dessins, faits de tiges souples de métal, ils se performent et prennent forme à la manière d’augures, laissant le geste, et la résistance de l’air, agencer des lignes dans un cadre arbitraire, grâce à des protocoles volontairement approximatifs. Car les rencontres ne peuvent se jouer qu’au cœur de l’approximation ; et l’œuvre doit demeurer ouverte.

— Antoine Camenen

 

Vincent Dulom est né en 1965 à Bagnères de Bigorre. Il vit et travaille à Paris. Ses œuvres ont été présentées en 2018 à la Chapelle de la trinité de Castannec-Bieuzy, à l’occasion de L’art dans les chapelles, en 2017, à la BF15 hors les murs de la Biennale de Lyon. En 2016, il expose à l’Hôtel de l’Industrie à Paris, en 2010, à La fabrique de Toulouse et à L’espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux. La même année ainsi qu’en 2013, il participe à la Nuit Blanche, Paris en tant qu’artiste associé. Vincent Dulom est membre de L'ahah depuis 2017.

Source : 
L'ahah
Dernière mise à jour le 16 avr. 2019
Site internet : Site internet

Événements

Conférence de Claire Kueny : L'encre serait de l'ombre

Tentations et tentatives d’analyses de la matérialité de l’ombre

L’ahah - Paris 11
20 mars 2019

Rencontre entre Vincent Dulom et Léa Bismuth

L’ahah - Paris 11
16 février 2019

Vincent Dulom - Percée

L’ahah - Paris 11
23 janvier • 30 mars 2019

Voir également

L’ahah

4 cité Griset
75011 Paris 11
France
Téléphone : 01 71 27 72 47
Site internet : www.lahah.fr
Courriel : info@lahah.fr