Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Le plateau

Share Share Share Share Share

Valérie Jouve, Jean-Luc Moulène, Florence Paradeis

Photographie - Exposition
05 juin • 24 août 2003

Ces trois artistes ont souvent été présentés, malgré eux comme chefs de file de ce mouvement à mi-chemin entre réalité et mise en scène. Loin de vouloir faire un état des lieux de ce « mouvement artistique » une décennie plus tard, Le Plateau a souhaité inviter ces artistes (2 femmes, 1 homme, 3 photographes) le temps d'une rencontre possible ou impossible, d'une histoire à trois pour quelques semaines photo : Florence Paradeis Butter Courtesy in situ Prod Le Plateau/Frac Idf

Complément d'informations : 
communiqué de presse Valérie Jouve, Jean-Luc Moulène, Florence Paradeis du 5 juin au 24 août 2003 vernissage presse le mercredi 4 juin de 10h à 13h vernissage public le mercredi 4 juin de 17h à 21h Les années 90 ont été synonymes pour la photographie d¹un net développement en faveur d¹un renversement des valeurs modernistes. Certains photographes revisitent alors l¹objectivité du médium et développent une photographie dite « du quotidien », du « presque rien » afin d¹interroger le vécu, la banalité des gestes ordinaires et répétés dans un environnement souvent jugé aliénant. Valérie Jouve, Jean-Luc Moulène et Florence Paradeis ont souvent été présentés, malgré eux comme chefs de file de ce mouvement à mi-chemin entre réalité et mise en scène. Loin de vouloir faire un état des lieux de ce « mouvement artistique » une décennie plus tard, Le Plateau a souhaité inviter ces artistes (2 femmes, 1 homme, 3 photographes) le temps d¹une rencontre possible ou impossible, d¹une histoire à trois pour quelques semaines car ces 3 artistes interrogent avec leurs ¦uvres le statut de l¹image et ses valeurs d¹usage. Ils travaillent la nature même de l¹image photographique avec conviction que toute image se révèle toujours sur d¹autres images.. Valérie Jouve, Jean-Luc Moulène et Florence Paradeis ont accepté de croiser leurs regards, d¹échanger leurs points de vue, de donner à voir leurs différences, d¹investir ensemble le Plateau pour une exposition qu¹ils veulent collective et que nous souhaitons inattendue. Avec des moyens différents (le collage / Florence Paradeis, la photographie noir et blanc / Jean-Luc Moulène et la photographie couleur / Valérie Jouve), tous vont continuer individuellement à revisiter les codes de l¹image, à prolonger des questionnements, partagés ou non, pour nous proposer une mise à distance de la réalité qui nous entoure afin de cerner les contours des objets et leur nature. Prolongeant son questionnement sur la place de l¹individu dans l¹espace urbain, dans des non-lieux qui font notre quotidien, Valérie Jouve propose une « représentation du monde » qu¹elle juge loin d¹un quelconque désarroi. Sa vision de nos villes contemporaines est ici accentuée par une utilisation de la couleur qui ouvre plus encore cette dialectique entre le corps de l¹individu ­ qui échappe à un quelconque système de classification - et le corps social. A échelle réelle, certaines de ces photographies imposent aux spectateurs un face à face orchestré et insoupçonné. Jean-Luc Moulène expose une série de photographies noir et blanc intitulée Documents (depuis 1999). Ni tableaux photographiques, ni scénographie, ces photographies sont des images, juste des images du réel sans aucune mise en scène, prises à Paris, Yokohama, Mexico, BeyrouthŠ Contre toute image spectaculaire, Jean-Luc Moulène fait du banal l¹unique objet de ses photographies afin de « libérer le contenu des choses ». Florence Paradeis propose à la fois des photographies et des collages (¦uvres récentes de très grand format présentées sur bâche) qui rendent compte de sa perception du monde qui l¹entoure. Véritables arrêts sur images sur un semblant de quotidien complexe, ses photographies « rejouent la réalité » et dégagent un sentiment d¹étrangeté comme en témoigne Home (2001). Tentatives de mise à distance des signes, et peut-être des affects de la photographie, les collages présentés utilisent des images récupérées dans des magazines et choisies pour les signes qu¹elles émettent.
Dernière mise à jour le 14 févr. 2012
Directeur du Frac Ile-de-France : Xavier Franceschi
Responsable de la collection : Veerle Dobbeleir
Chargé de l'action culturelle : Gilles BAUME
Responsable de la communication et des partenariats : Isabelle Fabre
Chargée des expositions et des éditions : Maëlle Dault
Chargée de l'action éducative : Marie Baloup