Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Actualités

2018-2007

Share Share Share Share Share

Un été dans la Sierra

Œuvres du Centre national des arts plastiques

frac île-de-france, le château, rentilly, Bussy-Saint-Martin
28 juin • 06 décembre 2015
  • Vue de l’exposition Un été dans la Sierra – Œuvres du Centre national des arts plastiques, frac île-de-france, le château, Rentilly, 2015, Photo : Martin Argyroglo

  • Vue de l’exposition Un été dans la Sierra – Œuvres du Centre national des arts plastiques, frac île-de-france, le château, Rentilly, 2015, Photo : Martin Argyroglo

  • Vue de l’exposition Un été dans la Sierra – Œuvres du Centre national des arts plastiques, frac île-de-france, le château, Rentilly, 2015, Photo : Martin Argyroglo

  • Carsten Höller, Canary, 2009 FNAC 2011-0165(1à9) © Adagp, Paris / CNAP / photo : Galerie Air de paris

  • Gordon MATTA-CLARK Tree Dance Tree House, 1971 Film 16 mm, noir et blanc, silencieux Durée : 9’32” 2/10 Centre national des arts plastiquesFNAC 01-017 © Adagp, Paris / CNAP

  • Pinthong Pratchaya, Sans titre, 2009 © droits réservés / CNAP / photo : GB Agency

  • Hubert Duprat, Cassé-collé, 1992 © Adagp, Paris / CNAP / photo : Frédéric Delpech

  • Andy Goldsworthy, Scaur Water Snowball, Morecambe Bay Stone, 1992 © droits réservés

Dans le cadre de la programmation conçue par le frac île-de-france au château de Rentilly, la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire et le frac île-de-france invitent le Centre national des arts plastiques à réaliser un projet à partir d’une sélection d’œuvres inscrites à l’inventaire du Fonds national d’art contemporain que le CNAP a pour mission d’enrichir, conserver et diffuser.
_

UN ÉTÉ DANS LA SIERRA
Un été dans la Sierra, librement inspiré par l’ouvrage éponyme du naturaliste américain John Muir (1838-1914) rassemble une trentaine d’œuvres de la collection du CNAP intégrant en toute évidence l’idée de nature et le lien très direct entretenu par l’homme avec son environnement.

Militant affirmé, John Muir est une figure incontournable de la pensée proto-écologiste. S’il s’est distingué toute sa vie par ses prises de position en faveur de la préservation du paysage notamment pour la création du parc du Yosemite, ses écrits inspirants sont également une formidable exaltation d’une nature toujours plus surprenante et fascinante.

Avec Un été dans la Sierra, John Muir nous convie à une transhumance au cœur de la Sierra Nevada durant l’été 1869 ou faune et flore sont pleinement interconnectées : « lorsqu’on tire sur un seul fil de la nature, on découvre qu’il est attaché au reste du monde ».

En suivant ce fil d’une nature qui, dans le contexte particulier de Rentilly – et de son parc de plus de cinquante hectares – s’avère primordiale, l’exposition propose un nouveau paysage sensible, étrange et familier. Une promenade au coeur d’une nature recomposée et troublante, parfois sublime. Au sein du château délaissé de toute adjonction scénographique, affirmant ainsi l’un des partis pris de sa récente réhabilitation et cette relation privilégiée à l’extérieur, les œuvres rentrent ainsi en dialogue avec la nature environnante.

Qu’il s’agisse d’un sol/sculpture en terre cuite évoquant les tréfonds du lac de Vassivière en Limousin (Dominique Ghesquière), d’une ascension ayant un arbre pour point d’orgue (Katinka Bock), de relevés minutieux de couleurs et de végétaux (Herman de Vries), d’une tapisserie exclusivement composée de crin de cheval (Pierrette Bloch), ou encore de l’effet d’une boule de neige préalablement colorée sur une feuille de papier (Andy Goldsworthy), ce rapport à la nature s’établit sans équivoque et le réel qui nous est rapporté s’affirme de la manière la plus directe.

Bien souvent, la logique de la démarche instituée par les artistes s’impose tout aussi clairement. Les règles et protocoles qui président à ce qui nous est donné de voir nous sont rendus à ce point lisibles que les oeuvres qui en découlent nous semblent naturelles à plus d’un titre : cassé en morceaux, un rocher est recomposé tel quel pour une opération des plus minimales (Hubert Duprat), avec force substances chocolatées, des souris sont mises à contribution pour créer d’étonnantes peintures abstraites (Michel Blazy), une armoire recueille nombre de pierres plates tels les livres d’une bibliothèque (Stéphane Thidet)… Dans bien des cas, le protocole est avant tout un jeu qui nous entraîne tour à tour du côté de l’étrange, de l’absurde et du merveilleux.

Ainsi, par ce fil conducteur aussi explicite que fondamental, Un été dans la Sierra affirme la singularité de la nature et son fort pouvoir d’évocation pour un libre vagabondage entre captations du réel et douces rêveries.
_

COMMISSARIAT
Sébastien Faucon et Xavier Franceschi
_

INFORMATIONS PRATIQUES
* Le château sera fermé du 3 au 21 août inclus.
frac île-de-france
le château, rentilly
1, rue de l’Étang
77600 Bussy-Saint-Martin

Accès
RER A – Torcy (puis 15 minutes à pied)
Bus PEP'S ligne 21 – Rentilly
Bus 46/25/13 – Cèdre
*Le 28 juin, navettes prévues toutes les 20 minutes entre le RER A Torcy et le château

Dernière mise à jour le 24 août 2017
frac île-de-france, le château, rentilly
1, rue de l'Etang
Parc culturel de Rentilly
77600 Bussy-Saint-Martin
France
localiser sur une carte