Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Simon Poligné

Share Share Share Share Share

Biographie

 

Simon Poligné vit et travaille à Rennes.

 

Il s’est formé à l’institut des Arts visuels d’Orléans avant de rejoindre l’école des Beaux-arts de Rennes où il commencera ses recherches en peinture et sculpture. 

Sa peinture, traversée de multiples références tend à se focaliser ces dernières années sur la concentration de la couleur et les dispositifs qui la contiennent : saturations des teintes, traces de fluorescence, tableaux en bois, formes flottantes, motifs empruntant à l’histoire des arts décoratifs. Il s’en dégage une forte puissance contemplative tout en étant parsemée de « pièges » formels, de matières factices, granit, faux marbres, vraies pierres qui semblent fausses... Cela entoure ses travaux d’une ironie, d’une profondeur contre la surface. Dans la prolongation de ses tableaux, des formes plus libres se détachent, sculptures légères qui s’assemblent in situ et mettent en scène son intérêt double pour les arts fondamentaux et décoratifs. 

Dès le début de sa formation, Simon Poligné travaille parallèlement comme scénographe avec la compagnie de théâtre 13/10ème en Ut pour laquelle il concevra et réalisera des dispositifs scéniques pour Thyeste de Sénèque en 2001, Anatomie Titus Fall of Rome de Heiner Müller en 2003 et Garpard de Peter Haneke en 2005. Il prolongera ce travail scénographique à la Maison des Cultures du Monde entre 2009 et 2011 en réalisant une dizaine d’expositions thématiques sur les formes d’arts endogènes aux cultures traditionnelles internationales à Paris et en province. Pendant cette période, il élabore également le programme de résidences d’artistes étrangers de la Maison des Cultures du Monde à Vitré.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

Il cofonde ensuite avec d’autres plasticiens le collectif Superstrat qui supervisera la galerie du 48 à Rennes et programmera plusieurs expositions collectives.

Il fait partie du collectif Podentiel qui a présenté Visotope au Grand Cordel à Rennes en 2013 puis au Théâtre de Poche à Hédé en 2014. Au sein de ce collectif, Simon développe dans un même mouvement son travail plastique et scénographique en compagnie d’Elise Guihard, Romain Rambaud et Amandine Braud. 

En 2015, il prend la direction artistique des Ateliers du vent à Rennes, où avec Sophie Cardin, il ouvre sur l’extérieur une vaste fabrique artistique. Il donne à voir et à partager une vision artistique pluridisciplinaire mêlant arts visuels, théâtre, musique, cuisine, rendez-vous citoyens. 

En parallèle de cette activité de plasticien, Simon est musicien. Retrouvant dans ce domaine les principes du collectif qui lui sont chers. Il anime en 2007 un atelier de musique improvisée aux Beaux-Arts de Nantes puis fonde à plusieurs reprises des groupes de musique expérimentale : France Sauvage en 2007, Pousse Mousse en 2011 et Condor en 2013. 

 

 

Source : 
Artothèque de Vitré
Dernière mise à jour le 24 janv. 2018
Site internet : Simon Poligné

Événements

L'imaginaire bruyant

Simon Poligné

PHAKT - Centre Culturel Colombier - 35000 - Rennes
01 mars • 06 avril 2019

Archives