Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien pour une exposition/publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Lafayette Anticipations

Share Share Share Share Share

Simon Fujiwara, Revolution, 13 octobre - 6 janvier

Nouvelles technologies - Exposition
13 octobre 2018 • 06 janvier 2019

Revolution de Simon Fujiwara est la première exposition monographique de l’artiste en France. Conçue en dialogue avec le bâtiment récemment rénové de la Fondation, Revolution rassemble des œuvres et installations à grande échelle dont deux ont été produites par Lafayette Anticipations. Cette invitation est la prolongation d’un dialogue entamé en 2014 avec Simon Fujiwara lors du développement de son projet New Pompidou développée dans le cadre du programme de préfiguration de la Fondation.

À travers un ensemble d’œuvres qui investit tous les espaces d’exposition de la Fondation, le travail de Simon Fujiwara aborde l’importance que notre société accorde aux médias de masse et à la fétichisation de l’expérience individuelle dans une ère de révolution technologique. Il se conçoit comme une réponse à la fois complexe et critique autour des questions de l’omniprésence de la représentation de soi aujourd’hui.

L’exposition s’ouvre sur une installation proposant une expérience immersive inédite. Empathy I (2018) est née de l’intérêt de l’artiste pour les lieux de loisirs, les visites de sites touristiques, telles que celle du château de Neuschwanstein, ou les parcs à thème comme Disneyland. En collaboration avec une société concevant des attractions pour les parcs de loisirs, Simon Fujiwara a créé son propre simulateur. Plutôt que d’explorer des thématiques historiques ou imaginaires, il embarque le public dans le “monde réel”, à l’aide de vidéos en caméra subjective collectées sur internet.

Le parcours se poursuit avec The Happy Museum, conçu en collaboration avec le frère de l’artiste, Daniel. "Economiste du bonheur", son métier consiste à transformer les facteurs contribuant au bien-être de la société en données. Ces données sont ensuite utilisées par des entreprises, des gouvernements et des ONG pour promouvoir des politiques mettant en avant la notion de bien-être. Produite à l’occasion de la 9e Biennale de Berlin, cette installation, en perpétuelle évolution, est constituée de différents objets et artefacts témoignant des contradictions profondes de notre société. Fujiwara assimile cette oeuvre à un fil d'actualités, les objets sont en effet amenés à changer ou être "mis à jour" en fonction des lieux où ils sont exposés.

La série Joanne s’articule autour de plusieurs photographies grand format et un film. Joanne Salley est une ancienne professeure d’arts plastiques de Simon Fujiwara. En 2011, elle doit démissionner suite à la circulation sur internet d’images d’elle non-autorisées. Ce projet révèle le pouvoir destructeur des tabloïdes sur cette ancienne reine de beauté et questionne plus largement l’image des femmes dans les médias mainstream. 

Enfin, au dernier étage de la Fondation, Likeness, produite spécialement pour l’exposition, installe au coeur du dispositif, la reproduction de cire de la figure d’Anne Frank, identique à celle exposée depuis 2012 au musée Madame Tussauds de Berlin. On y voit la jeune fille à son bureau, écrivant son journal dans le décor de sa cachette. Image d’une humanité figée et éternellement fragile, le mannequin regarde le spectateur avec un léger sourire. Poussant à l’extrême le besoin visceral de faire des images, déjà à l’oeuvre dans ces musées devenus prétextes à d’incessantes parades de selfies, Simon Fujiwara a entrepris de filmer la poupée de cire avec un Bolt, une caméra équipée d’un bras et d’un dispositif entièrement robotisé. Anne Frank devient alors l’objet d’une scrutation intrusive qui confine à l’indécence. Tel un contrepoint au bâtiment-machine de Lafayette Anticipations, Likeness apparait comme le présage d’un monde mécanisé dans lequel la notion de mémoire collective se confronte à l’objectivité froide sans retenue de gestes autrefois exécutés pas des êtres humains.

Horaires : 
Lundi 11h - 20h Mardi Fermé Mercredi 11h - 20h Jeudi 11h - 22h Vendredi 11h - 22h Samedi 11h - 22h Dimanche 11h - 20h
Tarifs : 
Tarif plein 8 € / Tarif réduit 5 €
Moyens d'accès : 
9 rue du Plâtre, 75004 Metro : Rambuteau ou Hotel de Ville
Dernière mise à jour le 31 oct. 2018
Directeur délégué : François Quintin