Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Villa du Parc Centre d'art contemporain

Share Share Share Share Share

saison iconographe 14/15

Des-collages, accrochage collectif / Chemin Vert, Clément Rodzielski / La Promesse de l'écran, Pierre Leguillon

Arts plastiques - Exposition
17 octobre • 20 décembre 2014
saison iconographe 2014/15

           Clément Rodzielski, Chemin vert
Accrochage collectif, Des-collages

                       Pierre Leguillon, La promesse de l'écran, franchise à la carte 


vernissage le 17 octobre à 18h - 20 décembre 2014 

La nouvelle saison de la Villa du Parc s'intéresse aux dispositifs imaginés par les artistes pour rejouer, dévier ou encore aiguiser notre perception des images. Privilégiant le réemploi ou la mise en scène d’images existantes, les artistes que nous nommons iconographes travaillent avec des images d’époques, de provenance et d’usages hétéroclites. Leurs œuvres présentent des ensembles d'images plus ou moins complexes, pouvant associer sans hiérarchie chef-d’œuvres de l’histoire de l’art, banales photographies de famille, snapshots, clichés d’actualité, extraits de films, captures d’écrans, etc.

Le centre d'art contemporain présentera toute l'année plusieurs projets au sein des espaces de la Villa du Parc, chacun se déployant indépendamment et proposant d'aborder la question de l'image avec un format et une temporalité spécifiques.

Pierre Leguillon a été invité à installer une franchise à l'année de son projet "La Promesse de l'écran".
Dans la grande salle de la Villa du Parc, des accrochages collectifs abordant quelques dispositifs clés et récurrents du réemploi d'images depuis le début du XXe siècle seront présentés : le collage, l'appropriation, l'installation d'archive, et la constellation. 
Au premier étage, un artiste est invité à investir tous les espaces, débordant la problématique posée dans l'accrochage collectif par le déploiement d'une pratique singulière.

              expositions
du 18/10 au 20/12 2014


Des-collages
(Barbara Breitenfellner, Erró, Karim Ghelloussi ,Thomas Hirschhorn, Véronique Portal, Clément Rodzielski, Martha Rosler, Linder Sterling, John Stezaker, etc.)
Expérimenté dès le XIXe siècle à des fins ludiques dans les récréations photographiques, le collage photographique est repris par les avant-gardes dada à la fin de la première guerre mondiale pour témoigner du chaos social qu’a entrainé le conflit. L’essor de la presse illustrée à cette époque contribue à favoriser le découpage et le montage d’images pour créer des chocs visuels, pratique qui ne cessera de se développer pendant l’entre-deux-guerres. La révolution surréaliste tout autant que la propagande ou la contestation politique reprendront le collage tout au long du XXe siècle, jouant sur les effets de contraste qu’il exacerbe. L’exposition "Des-collages" regroupe  une sélection d’œuvres d’artistes qui s’exercent encore au collage dans des traditions très diverses : poétiques (Breitenfellner, Portal, Stezaker), politiques (Ghelloussi, Hirschhorn, Linder), culture populaire (Hamilton) ou abstraite (Rodzielski). L’accrochage proposera plusieurs manières de regarder des collages originaux ou imprimés, à plat ou au mur.


L’exposition Des-collages a bénéficié du soutien du musée d’art moderne de la ville de paris, du frac île-de-france, du frac franche comté, du frac basse-normandie, du musée des beaux-arts de dole et de la galerie chantal crousel



          La Promesse de l’écran, franchise à la carte, 
                          Pierre Leguillon, 
17 octobre 2014 – 19 septembre 2015

Premières séances jeudi 13 novembre (« Effets d’annonces : Saul Bass/Sacha Guitry » par Adrien Faucheux et Philippe Millot), et mardi 2 décembre (
« un dessin à l’aveugle » par Diogo Pimentão, suivi d’un bonus présenté par Joana Neves). Sur réservation.
Au-delà de ces dates, programmation au choix, s’adresser à la Villa.

Créé par Pierre Leguillon, La Promesse de l’écran est un dispositif mobile tenant autant de la projection que de la performance. À partir d’une définition préliminaire – un écran 4/3 ouvrant sur bar 16/9 – , le projet est adapté depuis 2007 sous différentes formes et expérimentés dans des lieux très divers, permettant de toujours rejouer la situation de projection et son caractère collectif et convivial, dans un hic et nunc spécifique.
La Promesse de l’écran, franchise à la carte est installée à la Villa du Parc pour une année, donnant l’opportunité à toute personne de programmer une projection parmi le catalogue des Promesses réalisées par Pierre Leguillon et de rassembler le public qui y participera. Les séances peuvent être consacrées à des aspects typiquement cinématographiques: générique, affiche, motif récurrent, etc. ou bien des manières de revoir l’histoire du cinéma à travers la représentation d’un autre médium : la poésie, l’architecture, la photographie…

 

                Chemin Vert,          
Clément Rodzielski                 

Chemin vert, c’est une promenade dans la nuit de Paris, Clément Rodzielski pointant les papiers au sol et au seuil de magasins en gros où s’exposent des mannequins qui nous tournent le dos . Bombe aérosol à la main, il recouvre de blanc ces signes précaires sur le bitume puis repasse dans la journée, un appareil à la main, en photographiant ce qu’il reste du geste du matin : une empreinte, un cadre.Chemin vert, c’est ensuite le basculement de ces images de rue sur les murs de la Villa du Parc, des photographies de peintures qui se dédoublent et tiennent alors lieu  de supports pour d’autres images et de nouvelles peintures.
Chemin Vert, c’est aussi de la peinture fonctionnelle qui a servi à recouvrir le sol de la Villa et que Clément Rodzielski étire au mur.
Chemin vert croise la rue de la Roquette, et différentes cicatrices anciennes.
Chemin vert, c’est une histoire de sol mis debout, de peinture sur laquelle on marche et qu'à la fois l'on contemple.
Clément Rodzielski pratique le collage mais à contrepied de l’usage figuratif et démonstratif qui définit traditionnellement cette technique. Tandis que les collagistes jouent de la puissance sémantique des images, Clément Rodzielski opère plutôt en retrait, éliminant le motif par découpage ou recouvrement, soulignant certains aspects du support par la peinture  et révélant une autre dimension de l’image : sa texture, sa résistance physique au temps, son empreinte en négatif etc.
 


Commissariat :
Garance Chabert / Aurélien Mole

                     2014 agenda 10-11-12
 

Octobre
17 octobre : vernissage des expositions à partir de 18h


Novembre 
7 novembre à 12h15 : visite dialoguée (6€, gratuit pour les adhérents) 
8 - 9 novembre : week-end portes ouvertes de Genève Art Contemporain. ouverture exceptionnelle de la Villa du Parc le dimanche de 14h-18h30
13 novembre à 19h : Pierre Leguillon, La promesse de l'écran, franchise à la carte (7€ l'entrée, tarif réduit 5€, sur réservation uniquement) : « Effets d’annonces : Saul Bass/Sacha Guitry » par Adrien Faucheux et Philippe Millot 
18 novembre à 18h30 : 
visite dialoguée (6€, gratuit pour les adhérents)


Décembre
2 décembre à 19h : Pierre Leguillon, La promesse de l'écran, franchise à la carte (7€ l'entrée, tarif réduit 5€, sur réservation uniquement) : « un dessin à l’aveugle » par Diogo Pimentão, suivi d’un bonus présenté par Joana Neves
9 décembre à 18h30 : 
visite dialoguée (6€, gratuit pour les adhérents)


La Villa du Parc est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30. Entrée libre et gratuite. 
La Villa sera fermée au public du 21 décembre au 16 janvier 2015.


 


Horaires : 
La Villa du Parc est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30.
Heures de vernissage : 
18h
Tarifs : 
Entrée libre et gratuite
Partenaires : 
La villa du parc est soutenue par la ville d’annemasse, la région rhône-alpes, la direction des affaires culturelles et le département de haute-savoie, le ministère de la culture et de la communication /drac rhône-alpes ; la villa est membre de l’association française de développement des centres d’art/dca, du réseau d’échange départemental pour l’art contemporain et du réseau genève-art-contemporain/gac.
Mécénat : 
La promesse de l'écran reçoit le soutien de la caisse d'épargne rhône-alpes.
Dernière mise à jour le 17 oct. 2014

Villa du Parc Centre d'art contemporain

Parc Montessuit - 12 rue de Genève
74100 Annemasse
France
Téléphone : 04 50 38 84 61
Télécopie : 04 50 87 28 92
Directrice, Commissaire : Garance Chabert
Accès mobilité réduite