Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien pour une exposition/publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Éditeurs

Édition imprimée et numérique

Share Share Share Share Share

Résultats 2nde session 2018

Soutien à l'édition imprimée et numérique

ÉDITION IMPRIMÉE

AMAC, en coédition avec Le Carré - centre d'art contemporain d'intérêt national
Béatrice Cussol, monographie éponyme de l’artiste avec des textes d’Élisabeth Lebovici, Nathalie Quintane et un entretien réalisé par Julie Crenn
Conception graphique : Marc Touitou

Les vies de Béatrice Cussol sont traversées par des pratiques parallèles : écriture, dessin, collage et volume cousu. Des idées enfouies, comme des annotations dans des cahiers bien rangés et relégués au grenier, resurgissent régulièrement jusqu’à trouver leur nécessité. Cette édition monographique propose une traversée du travail de l’artiste, une aventure visuelle, un jeu choisi d’échos d’images et de détails, un regard rétrospectif de l’artiste sur sa pratique. À la fois direct et intime, le livre offre au lecteur une immersion dans un univers artistique, un parcours solitaire ou une expérience féminine, se jouant des stéréotypes et développant un espace de représentation à la fois doux, insolent et violent. L’ouvrage donne ainsi accès aux langues singulières de l’artiste, « archi-pelles, non représentatives, figurales », autant d’assemblages et facettes d’un regard, éclairé par les texte d’Élisabeth Lebovici, de Nathalie Quintane et d’un entretien réalisé par Julie Crenn.
       
-
B2
Un climat sur mesure. Les colonies de la NASA (1972-1982), ouvrage théorique de Felicity Scott, Jean Baudrillard et Nikola Jankovic
Conception graphique : Ianis Combes

Fondée et dirigée par Stewart Brand, la mythique revue « hippie » du Whole Earth Catalog va, de 1968 à 1972, « inséminer » nombre de sujets contre-culturels californiens, américains et « globaux ». Brand y met un terme pour fonder une nouvelle revue, plus en phase avec le déclin des communautés et sa corrélation dans les mutations de l'eBay de San Francisco et de la Silicon Valley : création d'Intel (1968), Cray (1972), Microsoft (1975), Apple (1976), etc. Entre 1974 et 1977, Stewart Brand ne verra plus la Whole Earth cybernétique et libertérarienne que depuis les space colonies de Gerard O'Neill, professeur à Princeton (qui collaborera durablement avec la NASA), sujet débattu dans CoEvolution Quaterly. En discussion avec l'auteur Felicity Scott, professeur au département d'architecture à l’université Columbia, Nikola Jankovic introduit le lecteur français à ce corpus américain assez méconnu, ajoutant en outre près de 90 pages trois annexes originales ainsi qu'un texte de Jean Baudrillard consacré au phénomène sociétal de « Biosphère II ».

-
B2
Glocal Tools. Solutions pour une petite planète, ouvrage théorique de Simon Sadler et Nikola Jankovic sur le collectif d'artistes, architectes et designer italiens Global Tools
Conception graphique : Ianis Combes

L’essai de Simon Sadler, enseignant à l'Université de Californie, tient à son néologisme de « tool globalism » dans lequel il entend souligner et analyser les principaux ancrages entre la revue hippie californienne de Brand et la naissance de l'éphémère « contre-école » dite des Global Tools (1973-1975). La postface de Nikola Jankovic intitulée Glocal Tools restitue le contexte italien.

-
Captures Éditions en coédition avec La Ferme du Buisson
Béatrice Balcou, écrits de l’artiste avec des textes de Julie Pellegrin, Émilie Renard et Christophe Gallois
Conception graphique : Claire Moreux   

Numéro 6 de la collection Digressions publié à l'occasion de l'exposition personnelle de Béatrice Balcou à La Ferme du Buisson.

-
Éditions B42
L'artiste-universitaire. Un rêve américain au prisme de Donald Judd, ouvrage théorique de Sandra Delacourt
Conception graphique : deValence

Fruit de recherches menées essentiellement aux États-Unis, cet ouvrage propose de revenir sur des décennies qui furent décisives dans l’histoire de l’art contemporain et au cours desquelles est apparue la figure de l’« artiste-universitaire ».  L’investigation menée dans le livre consiste à déterminer comment une autorité intellectuelle longtemps refusée aux artistes américains leur a été si soudainement et si ostensiblement reconnue. L’ouvrage s’organise en trois chapitres qui, suivant un axe chronologique, explorent l’imaginaire où s’est fomenté ce rêve universitaire américain, puis s’attachent aux politiques plus pragmatiques de sa mise en œuvre, avant d’étudier par le biais spécifique de Donald Judd la manière dont il s’est métamorphosé en une forme, bientôt encombrante, d’empowerment.

-
Éditions Incertain Sens
LJC Notations 1977-2007, écrits de l’artiste Lefevre Jean Claude

Volume 6 de la collection « Grise », ce livre est une vaste enquête sur l’art, menée pendant 30 ans par Lefevre Jean Claude, artiste pour qui les archives constituent une démarche artistique propre. La méthode de son travail peut être désignée comme une observation participante dans la mesure où, durant toute cette période, et toujours aujourd’hui, il participe activement à la vie quotidienne de l’art : amitiés, correspondances et autres échanges avec les artistes, participations à des projets communs avec ses compères, collecte et archivage de documents divers, participation aux vernissages et autres manifestations de l’art, lecture, écriture et publication de divers écrits liés à l’art et à son histoire, réalisation d’enquêtes auprès d’artistes, etc.

-
Filigranes  Éditions
Une île, livre de la photographe Marie Sommer avec des textes de Jean-Yves Jouannais et Rafael Argullol
Conception graphique : Timo Grimberg

L’ouvrage Une île, conçu entre 2012 et 2018, rassemble des photographies réalisées in situ et d’autres recueillies dans des archives familiales et deux textes : l’un de Jean-Yves Jouannais Où pourrit dans les joncs tout un Léviathan texte original écrit pour l’ouvrage, et des extraits d’un essai de Rafael Argullol L’attraction de l’abîme, publié en 1983. Tous ces éléments images et textes traitent à leur manière de certains aspects de l’île de Rügen en Allemagne.
Une île est volontairement laissée sans désignation, c’est un possible, une narration réelle et imaginée, qui retrace l’attraction qu’exerce le lieu et l’imaginaire de l’île et l’histoire des loisirs balnéaires du 19ème et 20ème siècle et celle de l’Allemagne.

-
Immixtion Books
Respirez bien fort, livre de l’artiste Diane Guyot de Saint-Michel avec un texte de Camille Videcocq
Conception graphique : Côme de Bouchony

À l'intersection entre monographie et livre d'artiste, le livre Respirez bien fort revisite, en collaboration avec le graphiste Côme de Bouchony, un ensemble hétérogène de dessins récents de Diane Guyot de Saint-Michel pour élaborer un récit visuel inédit qui prend pour fil conducteur le thème de l'hôpital et des administrations pour s'élargir en une traversée de production de l'artiste.

-
Les commissaires anonymes en coédition avec l’École supérieure d'art d'Annecy Alpes
Vikhi Vahavek, biographie d’une artiste professionnalisée en école d'art, ouvrage théorique collectif sous la direction de Grégory Jérôme
Conception graphique : Ultragramme (Juliette Goiffon et Charles Beauté)

L'ouvrage soutiendra une approche socioéconomique des pratiques artistes par l'usage de la fiction, d'entretiens et de la théorie et constituera ainsi des outils pour penser la pratique, avec des contributions des artistes Eva Barto, Stéphanie Cherpin, Juliette Goiffon et Charles Beauté, Clode Coulpier, Marie Chareyre, Bureau d'études, Ludvine Prolonge, Eric Schrijver,  Jochen Dehn, Laetitia Gorsy, etc…

-
Les éditions l'incroyable, en coédition avec Le Carré centre d'art contemporain et Tripode   
Laurent Le Deunff, monographie éponyme de l’artiste
Conception graphique : BizzarriRodriguez

Le livre plonge dans l’univers de l’artiste Laurent Le Deunff le temps de plusieurs discussions chorales entre Clotilde Viannay, l’auteure du livre, Laurent Le Deunff et seize de ses proches, ami(e)s et famille, artistes, cinéastes, un philosophe, directeurs de centre d’art, professeur(e)s à l’ESAAA où il enseigne ou encore critiques d’art avec qui l’artiste partage régulièrement sur l’art, l’enseignement et la vie plus généralement.

-
Manuella éditions, en coédition avec la galerie Jocelyn Wolff
Colette Brunschwig, monographie éponyme de l’artiste avec des textes de Maël Bellec, Jeffrey S. Librett, Romain Mathieu et Marjorie Micucci
Conception graphique : Mathias Schweizer
   
Si Colette Brunschwig, née en 1927, compte jusqu’à aujourd’hui de nombreuses expositions personnelles en galeries et dans des lieux d’art en France et à l’étranger, si ses œuvres sur papier et acryliques sont entrées dans les collections publiques, aucune monographie n’est venue, à ce jour, rendre compte de la richesse formelle de cette œuvre singulière. Le projet de Manuella Éditions et de la galerie Jocelyn Wolff est de réparer ce manque, en publiant sa première monographie accompagnée de lectures critiques et philosophiques, richement illustrées et documentées, afin de montrer l’importance de cette œuvre encore trop méconnue. 

-   
Naima Éditions, en coédition avec Kunstverein Leipzig
Déplace un regard, monographie de Maya Schweizer avec des textes de Christa Blümlinger, Pascale Cassagnau, Beatrice von Bismarck, Evgenia Giannouri, Adeena Mey et Holger Schulze
Conception graphique : Charlotte Collin

Cette première monographie trilingue de l'artiste française, basée à Berlin, mettra en lumière l'idée du film-monument qui sous-tend ses dernières réalisations. Cet ouvrage sera l'occasion de restituer l'esprit  de son travail en parcourant quatre œuvres récentes, qui sont autant de variations sur la question de la mémoire et de sa représentation cinématographique. Les contributions inédites de six auteurs apporteront une lecture approfondie des films et une excellente introduction au travail de Maya Schweizer.

-
Paraguay Press
Ce que Laurence Rassel nous fait faire, entretien de Laurence Rassel réalisé par Agathe Boulanger, Signe Frederiksen et Jules Lagrange
Conception graphique : Laure Giletti

L’entretien est à l’initiative d’un groupe d’artistes résidant à Paris et à Bruxelles, issus des Beaux-Arts de Bordeaux, Lyon et Copenhague : Agathe Boulanger, Signe Frederiksen et Jules Lagrange. Réalisé par séances au cours du premier semestre 2018, l’entretien tisse le parcours biographique et professionnel de Laurence Rassel, curatrice et activiste, figure non-conformiste de l’art contemporain de ces trente dernières années. Les entretiens, en discours indirect libre transcrits à la troisième personne,  évoquent chapitre après chapitre la manière dont son activité est inspirée et traversée par des utopies et des théories qu’elle ancre dans ses pratiques, d’abord au sein de la structure indépendante Constant à Bruxelles, puis en tant que directrice de la Fondation Tapiès de Barcelone et enfin à l’Erg à Bruxelles. Le logiciel libre, le hacking, le réseau Internet et le féminisme conduisent ses activités avec Constant à des collaborations avec Chris Marker, Donna Haraway et avec le musicien et théoricien Terre Thaemlitz.

-
Paraguay Press, en coédition avec <o> future <o>
Ce que Sylvère Lotringer n'écrit pas, entretien de Sylvère Lotringer réalisé par François Aubart et François Piron
Conception graphique : Laure Giletti

L’entretien avec Sylvère Lotringer a été réalisé en trois journées à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon, dans le cadre d’un séminaire dirigé par François Aubart et François Piron, avec une quinzaine d’étudiant.e.s.  L’entretien retrace le parcours du philosophe français Sylvère Lotringer et la manière dont il dirige la maison d’édition indépendante Semiotext(e) depuis plus de quarante ans. Lotringer est un philosophe qui se définit comme un passeur, un entremetteur, qui a introduit aux États-Unis les penseurs français de 1968 : Michel Foucault, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Paul Virilio ou Jean Baudrillard. Son œuvre est davantage constituée des livres de ces auteurs, qu’il a agencé et parfois reconstruit, que de ses propres ouvrages. Sa pensée doit par conséquent se lire à travers son programme éditorial,  au sein de ses nombreux entretiens, de ses films et des événements parfois iconoclastes qu’il a organisés, mêlant les avant-gardes théoriques et artistiques avec les contre-cultures punk. C’est de l’éthos punk du « Do It Yourself » que Semiotext(e) a tiré son énergie pour traverser quatre décennies en tant que maison d’édition indépendante, cherchant sans cesse le contrepied des positions et des pensées dominantes, dans tous les champs de la culture. Malgré le rôle fondamental qu’a joué Sylvère Lotringer dans la circulation des idées de ces cinquante dernières années, il s’agit de la première publication en français qui lui est consacré.

-
Roma Publications, en coédition avec l’Institut d’art contemporain IAC Villeurbanne, le Kunstmuseum Winterthur et le Mudam Luxembourg
Katinka Bock. Tomorrow's Sculpture, monographie de l’artiste Katinka Bock avec des textes de Simone Menegoi, François Piron, Christina Végh et un entretien de Christophe Gallois
Conception graphique : Roger Willems

Dans le prolongement des trois expositions présentées par Katinka Bock en 2018 au Kunstmusem Winterthur, au Mudam Luxembourg et à l'Institut d'art contemporain, Villeurbanne, Roma Publications s'associe à ces trois institutions pour publier un ambitieux ouvrage monographique de l'artiste. Celui-ci rassemblera trois essais inédits de François Piron, Christina Végh et Simone Menegoi abordant différentes facettes du travail de l'artiste depuis le début de sa carrière ainsi qu'un entretien d'envergure conduit par Christophe Gallois. Le livre sera ponctué de séquences d'images réalisées par le photographe allemand Johannes Schwartz.

-
Shelter Press, en coédition avec La Criée centre d'art contemporain
Speaking and Listening, ouvrage collectif avec la participation de David Antin, Felicia Atkinson, Charles Bernstein, Julien Bismuth, François Bonnet, David Horvitz, Sophie Kaplan, Hanne Lippard, Christine Sun Kim, Christian Xatrec
Conception graphique : Bartolomé Sanson et Yann Sérandour

Le livre fera se croiser deux générations d'artistes et poètes, et sera construit autour d'un long texte inédit du poète David Antin (1932 - 2016), texte découvert au printemps dernier lors d'une résidence de recherche effectuée au Getty Research Center à Los Angeles.
Autour de cette archive inédite - colonne vertébrale du projet de publication - et toujours en écho à ces notions d'écoute et de narration, gravitent des contributions inédites de Charles Bernstein, Christian Xatrec, David Horvitz, Hanne Lippard, Felicia Atkinson, Christine Sun Kim, François Bonnet, Julien Bismuth, et Sophie Kaplan. En convoquant ces contributions singulières, le livre atteste ainsi d'une recherche d'artistes toujours en cours autour de ces notions que sont l'écoute et la narration, mais aussi celle du texte comme partition (graphique) et son activation potentielle. Speaking and Listening définit ainsi une scène d'artistes intergénérationnelle et transatlantique, faisant se croiser des artistes d'horizons divers mais partageant des problématiques communes, pour qui l'œuvre est un objet toujours à redéfinir, à renommer, à reraconter, en dialogue avec celui qui regarde et celui qui écoute.

-
Shelter Press, en coédition avec Les Laboratoires d’Aubervilliers
Affinités des sols, livre de l’artiste Uriel Orlow avec des textes d’Abdoulaye Barry, Ibrahima Wane, Bernadette Lizet, Jean-Michel Roy, Serge Volper, Bouba Touré, Françoise Vergès et Alexandra Baudelot
Conception graphique : In the shade of a tree (Sophie Demay, Maël Fournier-Comte et Samuel Bonnet)

Le livre part du désir d’Uriel Orlow de partager avec le public les recherches qui ont accompagnées et structurées son projet au titre éponyme, démarré en avril 2017 dans le cadre d’une invitation des Laboratoires d’Aubervilliers. Ce temps de recherche sur plus d’un an a conduit Uriel Orlow à arpenter le territoire d’Aubervilliers, puis celui du Sénégal et du Mali, à la rencontre des acteurs qui font vivre ces terres par les cultures et agricultures qui y sont développées et par l’histoire coloniale, post-coloniale qu’elles révèlent.  Le livre, par les images et les textes qui y figurent, retranscrit ces rencontres, offrant au lecteur la possibilité de s’immerger dans cette recherche et de découvrir différents témoignages et récits à travers lesquelles on découvre les croisements entre histoires des plantes et histoires coloniales. 
 
-
Spector Books, en coédition avec LE BAL
Rue Enghelab, la révolution par le livre. Iran 1979 – 1983, livre thématique de l’artiste Hannah Darabi avec un texte de Chowra Makaremi
Conception graphique : Pascal Storz et Fabian Bremer

Rue Enghelab, la révolution par le livre. Iran 1979 – 1983 est un projet mené par l’artiste iranienne Hannah Darabi à partir de sa collection de livres publiés en Iran entre 1979 et 1983, années correspondant à la courte période de liberté d’expression des débuts du gouvernement islamique. Depuis 3 ans, elle développe sa collection en réunissant différents types de publications : livres de photographies, fanzines politiques et revues culturelles. Publiée pour la première fois, cette collection offre une vision inédite et complète de l’activité éditoriale en Iran durant cette époque. Le livre, constitué en 4 chapitres, est conçu à la fois comme un ouvrage de référence sur les livres de photographies de cette époque, qui y sont reproduits et accompagnés d’un appareil critique, et comme un « livre d’artiste ». En effet, en vue de proposer une autre lecture de cette archive, Hannah Darabi fera dialoguer les livres de sa collection avec son travail artistique personnel composé de photographies contemporaines de Téhéran, de mises en scènes d’objets, et d’images-documents tels que des photos de famille, des cartes postales.

-
Tombolo Presses
Une généalogie des grandes oreilles, ouvrage thématique de l’artiste Lauren Tortil avec des textes de Pierre Doze, Bastien Gallet, Melissa Van Drie et Lauren Tortil
Conception graphique : Léa Audouze et  Jérémy Barrault

Le livre présente la recherche iconographique éponyme menée par l’artiste Lauren Tortil ces deux dernières années, au sujet des « grandes oreilles » : les dispositifs de surveillance sollicitant l’écoute – plus que la vue – afin d’anticiper un danger. Au sens large, l’artiste qualifie de « grandes oreilles » tout dispositif dont le but est d’augmenter les capacités de l’oreille humaine à des fins offensives ou défensives. Si l’oreille est l’organe qui permet de percevoir par l’écoute l’environnement, plus ou moins proche ou lointain, d’où elle se trouve, les « grandes oreilles » seraient alors le dispositif qui permettrait d’agrandir le territoire de notre perception, de dépasser les contraintes spatiales imposées par notre corps pour entendre des sons lointains ou hors de notre portée d’écoute: un dispositif qui permettrait tout en étant « ici », d’entendre « là-bas ». Cette édition tente de dessiner une généalogie exhaustive des « grandes oreilles ». Prenant comme point de départ l’invention du stéthoscope et la notion d’écoute médiate, l’artiste développe en image les évolutions techniques opérées à partir de cet objet et arrive progressivement aux dispositifs de surveillance contemporains : les « grandes oreilles » de nos gouvernements. Pour ce faire, cette généalogie technique se développe en regard d’une constellation d’images aux registres variés articulées selon des planches iconographiques, organisées par thèmes.

REVUE

Association Contrebande
Gros Gris, numéro 4 de la revue
Conception graphique : Lorine Boudinet, Maria-del-sol Godard et Auriane Schmitt

La revue Gros Gris est née d’une envie commune de réunir de manière annuelle les oeuvres de jeunes professionnels, ou en devenir, du milieu des arts et des lettres. Les thèmes abordés parlent de ces choses communes qui font le quotidien de manière subjective et ludique. Pour ce quatrième numéro, Gros Gris remonte sur le ring et ouvre un cycle sur le « duel ». 17 contributeurs vous donnent leurs visions du duel accompagnés des appétences de la rédaction.Gros Gris ouvre une fenêtre sur la jeune scène artistique et théorique contemporaine. Il est un outil d’inspiration et de réflexion qui s’apparente à la trace d’une exposition dont on ne sait si elle à vraiment eu lieu.

-
Les éditions l'incroyable
L'incroyable Nicole Eisenman, numéro 3 de la revue avec des contributions de Jill Gasparina, Émilie Notéris, Eileen Myles, Caroline Bourgeois, A. L. Steiner, Gaëtan Thomas et al.
Conception graphique : Jean-Philippe Bretin

Ce troisième numéro de la revue porte sur la jeunesse de la peintre et sculptrice new yorkaise Nicole Eiseman militante des premières heures des mouvements féministes et LGBT. L’invité, sa pratique et l’époque de sa jeunesse deviennent des outils critiques pour réfléchir au passé mais également à notre monde contemporain. Et inversement : la jeunesse de l’artiste ouvre une nouvelle fenêtre de compréhension sur son œuvre. Après Jim Shaw, ce numéro est le deuxième volet d'une trilogie autour de l'histoire de l'Amérique.   

ÉDITION NUMÉRIQUE

Art Kill Art
Axis Mvndi, plateforme web de l’artiste Nicolas Montgermont avec des textes de Douglas Kahn et Nicolas Montgermont

Dans le projet Axis Mvndi, des ondes radio sont émises dans l’espace pour créer des formes à l'échelle cosmique. En jouant sur l’orientation des antennes et les durées d’émission, de véritables sculptures faites d’énergie électrique en déplacement infini sont créées autour de la Terre. Les formes dessinées correspondent à des représentations de l'univers imaginées par différentes cultures de l'Antiquité : constellations babyloniennes, mers de l'œuf cosmique hindou, sphères de cristal grecques ou champs du ciel chinois. La plateforme web est une oeuvre à part entière construite autour d’une visualisation de l’ensemble des ondes émises au cours du projet. Elle propose également une diffusion complémentaire aux formes existantes : installation et film.

-
Collection Revue
archives.collectionrevue.com, archives numériques de Collection revue
Conception graphique : Jean-Philippe Bretin, Antoine Stevenot
   
Depuis 2010, Collection revue construit et développe une revue sur l’art contemporain, le design graphique et l’édition en rendant lisible la parole des artistes par le biais d’entretiens.
La plateforme en ligne, ouverte et gratuite, rassemblera tous les entretiens parus à ce jour, issus des cinq premiers numéros qui sont pour certains épuisés, ainsi que des entretiens publiés précédemment en ligne. Cette archive est amenée à grandir au fil des numéros et s'enrichir de contenus iconographiques, audio et vidéo.

Dernière mise à jour le 21 nov. 2018