Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Centre national des arts plastiques

Share Share Share Share Share

Projections à la Cinémathèque française

Films Image/Mouvement. CNAP

Film, vidéo - Projection/Diffusion audio
04 septembre • 27 novembre 2009

En association avec la Cinémathèque française et sur proposition de Nicole Brenez, le Centre national des arts plastiques présente des objets audiovisuels ayant vu le jour grâce au dispositif Image / Mouvement afin d’attirer l’attention du public sur des œuvres, qui rattachées à des médiums familiers de tous comme la vidéo ou le cinéma, en élargisse singulièrement le cadre et la forme… Piloté par le Centre national des arts plastiques le dispositif Image / Mouvement apporte un soutien aux projets d’expérimentation et de recherche cinématographique dans le champ des arts plastiques : aide à l’écriture et à la maquette (destinée aux artistes) ; aide au développement et à la post-production (destinée aux structures de production). Ce dispositif constitue une plate-forme permanente d’observation, de recherche et d’incitation, portant sur les écritures cinématographiques et audiovisuelles. Il concerne spécifiquement des projets cinématographiques et des projets audiovisuels à caractère documentaire sur tout support. Ces projets doivent de préférence être portés par une structure capable d’en assurer la diffusion, la distribution ou la promotion.

Complément d'informations : 
ART ET CINEMA : L’ARGUMENT PAR LE MOUVEMENT DES IMAGES INTERIEURES « Qui, après un an passé en ville, séjourne quelques semaines dans les montagnes en s’abstenant de tout travail, peut éprouver de façon inattendue l’irruption consolante d’images colorées de paysages dans ses rêves ou ses rêveries. Ces images n’émergent pas l’une de l’autre en un flux continu, mais se substituent les unes aux autres dans le cours de leur apparition, à la façon des plaques des lanternes magiques de notre enfance. C’est par la discontinuité de ce mouvement que les images du monologue intérieur ressemblent au phénomène de l’écriture : celle-ci, de la même façon, bouge sous nos yeux à mesure qu’elle se fixe en signes discrets. Un tel mouvement des images intérieures pourrait être au cinéma ce que le monde visible est à la peinture ou le monde acoustique à la musique. En tant que recréation objectivante de ce mode d’expérience, le cinéma peut devenir art. Le médium technologique par excellence est ainsi intimement lié à la beauté de la nature. » Theodor W. Adorno, « Transparencies on Film », 1966. Ainsi le cinéma pourrait-il devenir un art : en s’avouant à lui-même que son domaine de compétences n’est pas l’inaccessible réel mais la vie psychique (sources : Bergson, Proust) ; en approfondissant l’ensemble des syntaxes, parataxes, transferts et stratigraphies en quoi consiste le montage, avec pour viatique le souvenir des spectacles de lanternes magiques (sources : Proust, Eisenstein) ; en se structurant non pas à partir d’histoires ou de motifs, mais à partir d’expériences, dans tous les sens de ce terme, à commencer par les expériences sensibles liées à la nature (source : Goethe). Alors, pour vérifier, alimenter et exploser les propositions d’Adorno, voici le programme. Septembre. Entre arts plastiques et cinéma s’est créé un territoire d’images sans limites, ni frontières, ni doctrine, ni revendication autre que la liberté et l’inventivité, un rhizome qui prolifère tranquillement et dont l’une des énergies les plus considérables provient depuis dix ans de la commission Image/Mouvement du CNAP qui possède à son actif, tout simplement, le plus beau catalogue des producteurs d’images en France. Octobre. L’hallu-ciné de Salvador Dalí, pour fêter les projections du Chien andalou au Studio 28 à partir du 1er octobre 1929 - 80 ans qu’il aboie ses images à la démence insurpassée. Novembre. Au fond de cette affaire, le modèle lointain, toujours lié à l’enfance, à une sorte d’innocence et de simplicité, de la lanterne magique s’avère beaucoup plus magique, riche et complexe que nous le croyions et d’abord parce que cette pratique d’images se noue à la Révolution française, comme le développeront chacun à leur manière Laurent Mannoni et Chaab Mahmoud. D’où question. Qui écrivit en 1944 : « C’est dans la mesure où par le sensationnel il reste l’héritier de l’art populaire de la ballade macabre et du roman de quatre sous, à un niveau inférieur aux normes établies par l’art bourgeois, que le cinéma peut ébranler ces normes, précisément par le sensationnel, et trouver accès à des énergies collectives, ce que ne sont en mesure de faire ni la littérature ni la peinture de bonne tenue » ? Le premier qui trouve gagne une entrée à l’exposition Lanterne magique et film peint. (Nicole Brenez)
Horaires : 
IMAGE/MOUVEMENT : DECENNALIA 1 : Vendredi 4 septembre 19h30 Johann Grimonprez x 2 Looking for Alfred de Johan Grimonprez Belgique-GB/2005/10’/vidéo Double Take de Johan Grimonprez Belg-All-PB/2009/80’/vidéo Vendredi 4 septembre 21h30 Patrick Bernier et Olive Martin, Philippe Parreno et Douglas Gordon Manmuswak de Patrick Bernier et Olive Martin France/2006/16’/35mm Zidane, un portrait du XXIe siècle de Philippe Parreno et Douglas Gordon France/2006/90’/35mm Vendredi 18 septembre 19h30 Jean-Sébastien Chauvin, Bertrand Bonello, Marie Losier, Clarisse Hahn et surprises Les Filles de feu de Jean-Sébastien Chauvin France/2008/25’/35mm Cindy, the Doll is Mine de Bertrand Bonello France/2005/15’/35mm The Ballad with Genesis P-Orridge and Lady Jaye de Marie Losier France-Etats-Unis/2006/20’/vidéo Boyzone de Clarisse Hahn France/1998-2009/durée aléatoire/vidéo Et films surprises Vendredi 18 septembre 21h30 Boris Lehman En présence de l’auteur 44 Films ontologiques de Boris Lehman Belgique/2009/45’/16mm Homme portant de Boris Lehman Belgique/2003/60'/16mm Vendredi 2 octobre 19h30 Apichatpong Weerasethakul by Apichatpong Weerasethakul – 1 En liaison avec l’installation présentée au Musée d’Art moderne de la ville de Paris, 1er octobre 2009 - 3 janvier 2010. www.mam.paris.fr The Anthem de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/2006/5’/35mm Windows de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/1999/2’/35mm Thirdworld (Goh Gayasit) de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/1997/16’/35mm Ghost of Asia de Apichatpong Weerasethakul et Christelle Lheureux Thaïlande/2005/9’/35mm Emerald (Morakot) de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/2007/11’/35mm Mobile Men de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/2008/3’/35mm A Letter to Uncle Boonmee de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/2009/17’/35mm Vendredi 2 octobre 21h30 Apichatpong Weerasethakul by Apichatpong Weerasethakul - 2 Like the Relentless Fury of the Pounding Waves (Mae Ya Nang) de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/1994/22’37”/35mm Luminous People de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/2007/15’/35mm Vampire (Sud Vikal) de Apichatpong Weerasethakul Thaïlande/2008/19’/vidéo Worldly Desires de Apichatpong Weerasethakul et Pimpaka Towira Thaïlande/2005/42’32”/35mm DALI HALLUCINE : Vendredi 16 octobre 19h30 Dalì Documents Destino de Dominique Monfery États-Unis/1946/7’/35mm Animation par John Hench, sur des dessins de Salvador Dalí, en collaboration avec Walt Disney Chaos and Creation de Salvador Dalí et Philippe Halsman États-Unis/1960/17’/vidéo Le cinéma selon Dalì de Christopher Jones et Marie Dominique Montel France/2009/52’/vidéo Vendredi 16 octobre 21h30 Dalì rêves divers Un chien andalou de Luis Buñuel France/1929/16’/35mm L’Age d’or de Luis Buñuel France/1930/63’/35mm La Maison du Dr Edwardes (Spellbound) d’Alfred Hitchcock États-Unis/1945/Extrait/35mm Le Père de la mariée (The Father of the Bride) de Vincente Minnelli Etats-Unis/1948/Extrait/35mm Vendredi 30 octobre 19h30 Dalì Descharmes L’Aventure prodigieuse de la dentellière et du rhinocéros de Robert Descharnes et Salvador Dalì France/1954-1961/80’/vidéo Vendredi 30 octobre 21h30 Dalì Averty L’Autoportrait mou de Salvador Dalì de Jean-Christophe Averty France/1966/55’ Impressions de la Haute Mongolie de José Montes-Baquer et Salvador Dalì RFA/1976/49’/vidéo LANTERNES MAGIQUES ET FILM PEINT : Les Aristocrates à la lanterne de Chaab Mahmoud France/2009/60’/lanternes magiques et plaques Vendredi 13 novembre 21h30 José Antonio Sistiaga Impressions en haute atmosphère de José Antonio Sistiaga Espagne/1989/7’/35mm …era erera baleibu izik subua aruaren... de José Antonio Sistiaga Espagne/1968-70/75’/35mm Vendredi 27 novembre 19h30 Classiques du film peint Rainbow Dance de Len Lye NZ/1936/5’/16mm Films abstraits de Luigi Veronesi Italie/1940/5'/vidéo Fuses de Carolee Schneemann États-Unis/1964-67/25’/16mm Chantal D, star de Maurice Lemaître France/1968/26’/16mm Graphyty de Jean-Pierre Bouyxou France/1968/20’/35mm Japon Series de Cécile Fontaine France/1991/7’/16mm Shockingly Hot de Stan Brakhage États-Unis/1996/4’/16mm Yours de Jeffrey Scher États-Unis/1997/7’/16mm Vendredi 27 novembre 19h30 Nécessités du film dépeint Inter-no-view de Gil J Wolman France/1982/30’’/Extrait sonore Un coup pour deux Mégapneume de Gil J Wolman Canada/1965/4’/vidéo Bartok de Gil J Wolman France/1982/25’/vidéo Le Poète interrompu (2° version) de Gil J Wolman
Partenaires : 
Remerciement à tous les auteurs, distributeurs et ayant-droits, ainsi que Frédéric Acquaviva, Pascale Cassagnau (CNAP), Simon Field, Grégoire Perrier, Apichatpong Weerasethakul, et le Centre National des Arts Plastiques.
Adresse de l'événement
La Cinémathèque française
51 rue de Bercy
75012 Paris 12
France
Localiser l'événement sur une carte
Dernière mise à jour le 05 avr. 2016

Centre national des arts plastiques

1, place de la Pyramide
Tour Atlantique
92911 Puteaux
France
Téléphone : 01 46 93 99 50
Télécopie : 01 46 93 99 79
Site internet : http://www.cnap.fr
Directeur : Yves Robert
Présidente du conseil d'administration : Constance Rubini