Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Galerie Jean Fournier

Share Share Share Share Share

Pierre Buraglio

Se cantonner

Arts plastiques - Exposition
26 octobre • 09 décembre 2017

La galerie Jean Fournier a le plaisir de présenter une nouvelle exposition personnelle de Pierre Buraglio consacrée à ses œuvres récentes, peintures et papiers où l’on retrouve les principes originels qui organisent son travail depuis les années 1970 :  le réemploi, l’assemblage, le collage et la citation.

Si les thèmes récurrents de son œuvre (son environnement, sa maison, ses proches) sont abordés, ce sont principalement la figure et le portrait que Pierre Buraglio a privilégié dernièrement, observés sur le motif ou d’après les tableaux de maîtres.

Ainsi, le cœur de l’exposition est constitué d’une série d’autoportraits inédits, des peintures sur contreplaqué composées telles des collages. Le visage de l’artiste, reconnaissable à ses lunettes et son regard déterminé, se mêle à des autoportraits et portraits d’artistes célèbres, tels Bonnard, Derain, Cézanne, Van Gogh, autant d’artistes et de figures tutélaires admirés lors de ses nombreuses visites au Musée d’Orsay ou au Musée du Louvre. Ces collages sont une façon pour Pierre Buraglio de s’insérer dans l’histoire de l’art et de se mettre en scène en tant que peintre. Sur un mode parodique, ces autoportraits témoignent d’une volonté de se confronter aux grandes figures de l’histoire, avec grâce et légèreté. 

Une autre thématique est largement développée avec des peintures, des gouaches et des dessins autour de son environnement et plus particulièrement de sa maison à Maisons-Alfort qui n’a jamais cessé d’être une source d’inspiration. Une série de sept peintures sur contreplaqué montre les variations de la façade. Jouant avec les plans, les décalages, par réemploi et collage, ses œuvres sont aussi conçues en référence aux compositions stylisées de Malévitch. Une fois encore l’intime rejoint la grande histoire et la fiction personnelle rencontre l’histoire de l’art.

Enfin, un ensemble de dessins vient appuyer les thèmes déjà abordés. Ces dessins sont de l’ordre de l’intime, prélevés dans des carnets que l’artiste emporte avec lui dans ses lieux de villégiature et au cours de ses voyages. Dans une apparente économie de moyens et des matériaux (stylos, feutres, crayons, aquarelle) Pierre Buraglio dessine ceux et celles qu’il aime et révèle la beauté de ce qui l’entoure, avec empathie et modestie.

« « Ça se cantonne », dit Pierre Buraglio : on ferait assurément fausse route en entendant là l’aveu d’une limitation ou d’un enfermement, alors qu’il s’agit bien plutôt d’affirmer qu’il tient une position, avec détermination, voire opiniâtreté. De cela témoigne la constance des moyens qu’il emploie – matériaux et opérations simples, réemploi – qui relèvent autant d’une économie que d’une éthique. »[1]

  

À l’occasion de l’exposition, publication d’une plaquette avec un texte de Guitemie Maldonado (professeure à l’Ensba de Paris et à l’Ecole du Louvre) 

  

Le samedi 2 décembre, en présence de l’artiste, signature de l’ouvrage « Notes discontinues », écrits de P. Buraglio depuis 2007, préface de Pierre Wat, Editions L’Atelier contemporain

 

 



[1] Guitemie Maldonado, « À force de voir », texte pour la plaquette de l’exposition, Paris, 2017

Heures de vernissage : 
18h - 20h30
Dernière mise à jour le 05 oct. 2017

Galerie Jean Fournier

22 rue du Bac
75007 Paris 07
France
Téléphone : 01 42 97 44 00
Télécopie : 01 42 97 46 00
Directrice : Elodie Rahard