Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie Claude Samuel

Share Share Share Share Share

Pascal Ito et Marion Gronier

Hors-champs

Photographie - Exposition
11 • 31 mai 2012

Du 11 mai au 31 mai 2012, les artistes Pascal Ito, Les hommes qui pleurent; et Marion Gronier, I am your fantasy, seront exposés à la galerie Claude Samuel.


Marion Gronier interroge les relations parent-enfant, dans une société de désir. Ignorant la linéarité du reportage photographique, l’artiste s’est concentrée sur le diptyque mère - fille.

«Mon intention était de questionner la relation mère-fille qui se noue dans ces moments particuliers, loin de tout cynisme et de toute caricature. Ces images sont décontextualisées, mais elles respirent à travers le hors-champ ».

Reflet d’un désir inassouvis, ou clonage, ces portraits frontaux interrogent un idéal, celui du paraître. «À travers ces concours, durant lesquels elles s'investissent beaucoup, les mamans projettent sur leur fille ce qu'elles auraient aimé connaître. Dans une certaine mesure, ces enfants deviennent l'incarnation du désir de leur mère ».


Racontant les prémisses de son œuvre, Pascal Ito, révèle le caractère intime de son travail : «L’an dernier mon père a pleuré devant moi. C’était la première fois que je découvrais sa vulnérabilité. Il exprimait sa peine sans chercher à la refouler. Il m’avait toujours dit qu’un homme ne devait pas pleurer». La perception d’une tristesse partagée entre un homme et son fils l’a finalement conduit à la recherche et la reproduction d’une émotion universelle. Bouleversé par un sentiment particulier, le photographe cherche ainsi à en comprendre les mécanismes et, consciemment où non, à faire naitre chez le visiteur un peu de cette même émotion.


Bravant les stéréotypes sexuels, féminité / masculinité, Pascal Ito donne un visage neutre à la tristesse. À mesure que les visages changent, ramener à un état premier tel le regard d’un enfant, la tristesse prend dès lors divers sens. Tantôt douleur et souffrance, tantôt douceur, abandon et relâchement, parfois mélancolie et nostalgie, enfin colère et malaise. «Ce qui les réunit, c’est cette vulnérabilité, présente dans chacun de mes portraits» explique t’il. Tel un chef d’orchestre, Pascal Ito cherche la nuance et compose devant nos yeux une symphonie d’émotions inspirée de nos interprétations.


Ces deux artistes sont des observeurs d’humanité, qui interroge en profondeur notre identité et nos relations avec les autres.

Horaires : 
De 13h à 19h, du lundi au samedi
Heures de vernissage : 
A partir de 19h00
Dernière mise à jour le 07 Mai 2012

Galerie Claude Samuel

69 avenue Daumesnil
75012 Paris 12
France
Téléphone : 01 53 17 01 11
Chargé de projets : Olivier Spillebout Ryfa