Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Diem perdidi Galerie du Tableau

Share Share Share Share Share

OLIVIER TOURENC

Arts plastiques - Exposition
02 • 14 février 2015

Œuvre ouverte n°4  - Et pourtant si. S’inscrit dans une série de travaux qui s’affirment dans l’usage et l’acte d’user. S’ils évacuent l’aspect nautique qui portait les armoires bateaux pour investir des fonctions essentiellement mobilières, ils n’en sont pas moins un prolongement logique, tant les préoccupations sont identiques. Passé le stade de l’objet intervient celui de son utilisation. Le déplacement de l’armoire au placard est une épure, plus qu’une réduction. L’ancrage dans le quotidien, qui avait une part d’extraordinaire avec l’armoire bateau, est ici naturel.

 

L’installation domestique suit les règles de l’art, l’esthétique répond à la fonction et le commode à l’usage. Pour saisir ce banal le matériau doit être ordinaire. La fonction désigne la forme autant que les désirs de l’usager. L’objet importe peu, il est un prétexte, une introduction préhensible qui relie l’intention artistique, au travers de l’usage, à l’opérateur. La main innocente termine son geste liée au dessein. L’acte manipulatoire s’ouvre sur l’intentionnalité sans gommer l’intention initiale. Le déplacement est inclusif. L’utile est aussi une pratique ; Et pourtant si – œuvre ouverte n°4 l’articule à chaque rotation. Ouvrir devient une manière de dire, et la répétition une affirmation.

 

Délogé de ses dormants pour les cimaises de la Galerie du Tableau, Et pourtant si suspend  son rôle domestique pour s’exposer. Le déplacement fait manifeste. La conception de façade n’occulte pas l’objet artistique ; ce hors-champ, s’il en est un, exprime un choix et l’usage quotidien est un matériau utile à cet aller sur le motif.

L’entreprise se pose aussi sur la sellette, mais qu’elle soit navale avec la SARL Messageries Maritimes Armoire Bateau ou, avec l’EURL Olivier Tourenc, dans la fabrication de meubles, elle s’inscrit au même registre, celui du commercer avec l’art.

 

Dans un coaching de mi-temps, les éléments de Et pourtant si iront remplacer à domicile leur pendant et ceux-ci viendront raccrocher leurs charnières à la Galerie du Tableau qui aura présenté les deux vantaux de ce diptyque pour allier l’utile et l’agréable.

Horaires : 
Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 19h. Le samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h
Heures de vernissage : 
le lundi 02 à partir de 18h 30
Tarifs : 
Gratuit
Dernière mise à jour le 27 janv. 2015

Diem perdidi Galerie du Tableau

37 rue Sylvabelle
13006 Marseille
France
Téléphone : 04 91 57 05 34
Télécopie : 09 58 63 05 34
Site internet : Galerie du Tableau
Président : Bernard Plasse