Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Olivier Cablat

Share Share Share Share Share

Biographie

Né en 1978 à Marignane
Vit et travaille à Arles

 

Olivier Cablat a grandi à quelques kilomètres au nord de Marseille dans une commune qui s'est développée autour d'une zone commerciale tentaculaire. De son enfance, il a notamment conservé des images d'architectures sans qualité et d'enseignes tape à l'œil. Son œuvre photographique développe dès lors une attention particulière pour ces formes qui s'inscrivent avec force dans l'espace public. La surexposition des messages à travers l'architecture ou l'objet constitue l'un de ses champs de recherche. Son expérience personnelle livre alors sa part d'universel tant les images qu'il réalise dans le sud de la France pourraient trouver leur origine à n'importe quel endroit du monde industriel.
Olivier Cablat s'intéresse aux cultures populaires, du « Stade de la lose » qui établit une histoire parallèle du football, au travail de recensement « scientifique » des divers objets du PMU, il donne à voir une œuvre souvent teintée d'humour, sans mépris pour ces cultures qui composent un paysage qu'il revendique.

________________

Après des études d'Art et de Photographie, Olivier Cablat travaille comme photographe pour le CNRS, en Egypte. Depuis 2004, il est revenu à Arles et y développe des projets tels que Egypt 3000, Galaxie, ou Atlas…
Depuis 1999, il realise de nombreuses expositions en France et en Allemagne. Ses oeuvres et livres d’artistes ont intégrés des fonds tells que la Photographische sammlung de Cologne ou le Fotomuseum Winthertur. Il est en train de finaliser sa 6ème edition monographique chez Filligranes editions, après avoir collaboré avec des éditeurs tells que White press et RVB Books notament.
Fondateur en 2009 de la galerie 2600 et des éditions du même nom, commissaire d’exposition du Hypermarkt à Arles, il participe activement au développement des systèmes d’autoédition et d’autoproduction chez les artistes de la génération numérique.
En 2012, il est lauréat de la carte blanche PMU / LEBAL qui lui permettra d’exposer un travail de recherche documentaire sur l’univers du pari hippique, en avril 2013 au BAL, à Paris.

________________

Présentation artistique :

Fabricant multiforme de photographies, maniant le style documentaire comme pour mieux appuyer le caractère ambigu des relations entre la photographie et le réel, Olivier Cablat s'intéresse autant aux zones commerciales construites selon le principe de Las Vegas qu'à tous les déchets qui en sont plus ou moins directement issus :
Des objets banals, fonctionnels, communs et sans avenir sont sa matière première privilégiée et un support à une grande partie de ses projets artistiques.
Souvent  chargés de sens et de connotations sociales, mais dépourvus de toute forme de prestige, ces objets portent en eux la visibilité de leur fonctionnement.
Ces restes d’un monde sur-codé et sur-signifiant deviennent un matériau à saisir et à réinvestir, pour évoquer notre rapport à un monde qui a su rendre traditionnel l’instable et le superfitiel.
Olivier Cablat semble ainsi de construire une oeuvre monumentale qui questionne sans cesse la nature descriptive des images... Une oeuvre qui pourrait être destinée à des ethnologues du futur, et dont il s'efforce de compliquer la tache en réécrivant sans cesse ses règles d'interprétation.

www.oliviercablat.com

 

Source : 
Documents d'artistes Paca / CNAP / Réseau documents d'artistes
Dernière mise à jour le 25 sept. 2018

Événements

Archives