Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des Ateliers radiophoniques, en partenariat avec France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Droit d’auteur

Copies et reproductions

Puis-je faire des copies d’œuvres d’art ? Une copie peut-elle être originale ?

Puis-je faire des copies d’œuvres d’art ? Une copie peut-elle être originale ?

 

Toute copie d’une œuvre originale nécessite l’accord de son auteur. Le copiste devra verser des droits d’auteur à l’auteur de l’œuvre copiée si celle-ci n’est pas tombée dans le domaine public (70 ans après la mort de l’auteur).

Toutefois, la loi permet les copies d’œuvres artistiques réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à des fins identiques à celles pour lesquelles l’œuvre originale a été créée (article L.122-5 du CPI). Une copie peut être originale et protégée par le droit d’auteur si elle laisse place à un apport créatif personnel. La copie ne sera pas protégée si elle résulte d’un procédé purement mécanique (décalque).

Dernière mise à jour le 31 août 2017
Ai-je le droit d’utiliser dans mes œuvres des fragments d’œuvres créées par des artistes contemporains, des publicités, des timbres-poste, etc.?

Ai-je le droit d’utiliser dans mes œuvres des fragments d’œuvres créées par des artistes contemporains, des publicités, des timbres-poste, etc.?

Même s’il s’agit de reproductions de fragments d’œuvres, vous n’avez pas le droit d’utiliser, sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit, des œuvres qui ne sont pas dans le domaine public. « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. » (article L122-4 du CPI).

Dernière mise à jour le 11 juill. 2017
J’ai fait réaliser des photographies de mes tableaux et de mes sculptures et je les ai utilisées pour un livre qui m’est consacré. Le photographe exige des droits d’auteur et me menace, ainsi que l’éditeur, d’un procès en contrefaçon. En a-t-il le droit ?

J’ai fait réaliser des photographies de mes tableaux et de mes sculptures et je les ai utilisées pour un livre qui m’est consacré. Le photographe exige des droits d’auteur et me menace, ainsi que l’éditeur, d’un procès en contrefaçon. En a-t-il le droit ?

Le photographe est considéré comme auteur, dans la mesure où les choix qu’il effectue (angle de prise de vue, éclairage...) résultent d’une intention artistique propre. La reproduction de ses photographies ne peut être faite sans son accord. Elle lui donne droit à des redevances de droits d’auteur. La reproduction d’une œuvre sans l’autorisation de l’auteur est une contrefaçon.

Dernière mise à jour le 11 juill. 2017
Combien de tirages de mes sculptures ai-je le droit de réaliser ?

Combien de tirages de mes sculptures ai-je le droit de réaliser ?

Sur le plan du droit d’auteur, il n’y a aucune limitation (article L.112-2 du CPI). L’usage est de considérer comme originaux : 8 exemplaires numérotés et signés et 4 épreuves hors commerce réservées à l’artiste. Lorsque l’édition dépasse ce nombre, on utilise généralement l’appellation de multiples. Cette distinction a des conséquences importantes sur le régime fiscal (article 98 A annexe III du CGI) et social. Il est donc en général préférable, pour une exploitation commerciale de multiples, de passer un contrat avec un éditeur, et d’être rémunéré sous la forme de droits d’auteur.

Dernière mise à jour le 11 juill. 2017