Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Activité

Formation

Comment bénéficier d’une formation ?

Comment bénéficier d’une formation ?

La loi de finances rectificative pour 2011 du 28 décembre 2011 a ouvert l’accès au droit à la formation professionnelle continue pour l’ensemble des artistes-auteurs affiliés et assujettis à la Maison des artistes ou à l’Agessa. Un fonds de formation adossé à l’Assurance formation des activités du spectacle (Afdas) est financé par une contribution de 0,35 % pour les artistes-auteurs et de 0,1 % pour les diffuseurs, calculée sur l’assiette des cotisations sociales. Les renseignements pratiques sur l’accès aux formations figurent sur le site internet de l’Afdas.

Dernière mise à jour le 31 août 2017
Qu’est-ce qu’un contrat d’apprentissage ?

Qu’est-ce qu’un contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage concerne les jeunes âgés de 16 ans à 25 ans révolus, mais il existe des dérogations. La durée d’un contrat d’apprentissage peut varier de 1 an à 3 ans en fonction du type de profession et de la qualification préparée. La durée maximale peut être portée à 4 ans lorsque la qualité de travailleur handicapé est reconnue à l’apprenti, ou qu’il est inscrit sur la liste officielle des sportifs de haut niveau. L’apprenti bénéficie d’une rémunération qui varie en fonction de son âge ; en outre, sa rémunération progresse chaque nouvelle année d’exécution de son contrat. Le salaire minimum perçu par l’apprenti correspond à un pourcentage du Smic ou du salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé (SMC) pour les personnes âgées de 21 ans et plus.
L’objectif de l’apprentissage est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d’acquérir un diplôme d’État (CAP, BAC, BTS, licence, master,…) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat. L’apprentissage peut s’effectuer au sein d’une entreprise, mais également auprès d’un artisan (maître d’art, etc.) dès lors que ce dernier est habilité en tant que maître d’apprentissage.

Dernière mise à jour le 16 août 2017