Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Michel HERRERIA

Share Share Share Share Share

Biographie

Michel Herreria est né en 1965. Il vit et travaille à Bordeaux.  

Peindre au tableau noir

Allez me faire une peinture au tableau noir ! C'est l'ordre qu'aurait pu donner un maître d'école fou, ordre auquel Michel Herreria a choisi d'obéir. Le peintre se sert donc d'une craie blanche, un outil ultra-simple aux prises avec l'ultra-savant de la peinture.
Un peintre a besoin de se poser un handicap majeur qu'il surmonte en créant sa technique picturale, révolutionnaire si possible. Celle d'Herreria commence à la paralysie du gosse devant l'intimidant tableau de classe, dont les formats de ses peintures sur papier reprennent les énormes dimensions. La matrice de ces pièces paraît être la trouille de manquer de questions, face aux multiples univers mieux-disants qui composent l'actuel meilleur des mondes.

À un être de parole tel que l'homme, la peinture qui lui correspond, — une contemporaine et rivale  puissance de dire.

Dire autrement, avec des couleurs qui préservent leur qualité salissante, la capacité de maculer, du meilleur usage pour souiller des habitudes. Discourir, mais dans la langue indiciblement mélancolique des graffitis, toujours ultimes. Il y a là comme un Art Brut à la hussarde, comme un Philip Guston soluble dans Honoré Daumier, et tout autant du Francis Bacon géomètre chez Alfred Jarry. Le style adéquat pour afficher le pathologique à sa véritable échelle : le hors d'échelle.

C'est une grande tradition cruelle qui se remet à la peinture, au formidable discours que sait tenir la peinture, lequel épouvante et réserve la joie de rire.

Hugo Lacroix

____________

Michel Herreria was born in 1965. He lives and works in Bordeaux.

Painting at the blackboard

Do me a painting on the blackboard! This is the kind of order a mad teacher might give, but it's one that the painter Michel Herreria chose to obey. He took up a stick of white chalk, an ultra-simple instrument getting to grips with the ultra-sophistication of painting.
A painter needs to set himself a major obstacle which he overcomes in the course of developing his pictorial technique – revolutionary, if possible. That of Herreria began with a young kid paralysed in front of the intimidating blackboard, whose dimensions are reproduced in his paintings on paper. The matrix of these pieces would seem to be a fear of lacking questions, faced with the multiple higher-bidding universes that make up the current best of all possible worlds.

To beings of words, such as people, there is the corresponding type of painting – a contemporary, rival power of saying.

To say, otherwise, with colours that conserve their staining quality: a tendency to make splotches; the best for sullying habits. Holding forth, but in the inexpressibly melancholic language of graffiti, always ultimate. It's something like a rough and ready form of outsider art. Like a certain Philip Guston, soluble in Honoré Daumier; or equally, Francis Bacon, a surveyor of Alfred Jarry. A suitable style for displaying the veritable scale of the pathological: the off-scale.

It's a great, cruel tradition that reverts to painting, with the formidable discourse in which painting can engage; which horrifies, and reserves the joy of laughter.

Text by Hugo Lacroix

Translated by John Doherty, 2014

Source : 
Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes
Dernière mise à jour le 28 févr. 2017

Événements

Journées découverte

de la programmation de Jean François Dumont

-
27 • 28 octobre 2018

Archives

Voir également

Réseau documents d'artistes

41 rue Charles Berthelot
Brest
France

La Forêt d'Art Contemporain

40630 Sabres
France
Téléphone : 0678112331

Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine

10, Quai de Brazza
33100 Bordeaux
France
Téléphone : 06 86 14 45 93
Télécopie : /