Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Mathieu RENARD

Share Share Share Share Share

Biographie

Né en 1974. Vit et travaille à Rennes.

 

 

Qui n'a jamais rêvé qu'une présence hostile, monstrueuse, indéfinie, venait perturber son quotidien ? Qui ne se rappelle avoir ressenti, étant enfant, une angoisse paralysante devant l'ombre inconnue dessinée par un meuble de la chambre ? C'est un souvenir de ces peurs enfantines qui se lève en nous lorsque nous regardons ces images transformées. S'y projettent aussi nos angoisses diffuses d'adultes. A moins qu'il ne s'agisse de l'inconscient, masse non maîtrisée, avec lequel chacun, adulte ou enfant, se débat ? La richesse d'une image se juge à la diversité des interprétations qu'elle suscite ; et sans doute celles-ci détiennent-elles aussi leur part de malice et de jeu. 
Détourner les images -procédé toujours cher à Mathieu Renard - est une invitation à les relire. Les photographes du régime stalinien effaçaient les personnages politiques jugés gênants ; ici le processus est inverse, les formes noires s'invitent, pour mieux en souligner l'esthétique figée, conformiste, ou pour rendre ridicule et brocarder leur sujet, comme sur cette reproduction photographique représentant la statue gigantesque de Kim Il Sung, devant laquelle se prosterne respectueusement une foule.

_____

 Who has never dreamed that a hostile, monstrous and undefined presence should come and disturb our daily round?  Who, as a child, does not remember having felt a paralyzing anxiety in front of an unknown shadow cast by a piece of furniture in his room?  What arises in us when we look at these transformed images is a memory of those childhood fears.  Our diffused anxieties as adults are also projected in them.  Unless it is a matter of the unconscious, an unmastered mass, with which each one of us, grown-up or child, struggles with?  The richness of an image is judged by the diversity of the interpretations which it gives rise to; and these probably also contain their share of mischief and playfulness. 

Hijacking images—a process always dear to Mathieu Renard—is an invitation to reread them.  Photographs of Stalin’s regime did away with political figures regarded as bothersome; here the process is the reverse, the black shapes invite one another, the better to underscore their fixed, conventional aesthetics, and to make their subject ridiculous and poke fun at it, as in this photographic reproduction depicting the gigantic statue of Kim Il Sung, in front of which a crowd of people respectfully prostrate themselves. 

 

Source : 
Documents d'artistes Bretagne - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.
Dernière mise à jour le 24 févr. 2016

Événements

Archives

Voir également

LENDROIT Éditions

23, rue Quineleu
35000 Rennes
France
Téléphone : 02 23 30 42 27
Site internet : http://www.lendroit.org

Galerie Artem

16, rue Sainte-Catherine
29000 Quimper
France
Téléphone : 06 95 21 04 76
Site internet : www.galerie-artem.org

Documents d'Artistes Bretagne

Centre d'art passerelle 41 rue Charles Berthelot
29200 Brest
France
Téléphone : 02 98 80 33 27
Site internet : http://www.ddab.org
Courriel : info@ddab.org