Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Editions Xavier Barral

Share Share Share Share Share

Les Gorgan 1995-2015, Mathieu Pernot

Soutien à l'édition

Photographie - Parution
05 juillet 2017

« Les Gorgan 1995-2015 » de Mathieu Pernot

Mathieu Pernot rencontre les Gorgan, une famille rom installée en France depuis plus d’un siècle, alors qu’il étudie à l’École de photographie d’Arles. Il entre peu à peu dans l’intimité de cette famille et entreprend un travail documentaire : « J’ai réalisé mes premières images en noir et blanc, m’inscrivant dans une tradition documentaire face à ceux qui m’étaient encore étrangers. Je maintenais une distance et essayais de comprendre ce que ce médium pouvait encore nous apprendre d’eux. La découverte des quelques archives qu’ils possédaient puis les prises de vue réalisées dans le photomaton de la gare avec les enfants m’ont rapidement fait comprendre que la diversité des formes et des points de vue étaient nécessaires pour rendre compte de la densité de la vie qui s’offrait à mon regard. (...) Ce livre est l’album de cette famille et reconstitue les destins individuels de chacun de ses membres. Il retrace l’histoire que nous avons construite ensemble. Face à face. Et désormais, côte à côte. »

Cette série, démarrée alors que Mathieu Pernot était encore étudiant, s’est construite dans la durée et témoigne de l’évolution du travail du photographe. S’inscrivant dans la veine documentaire, il explore de nouvelles formules et multiplie les points de vue au-delà de toute vision folklorique, fantasmée ou archétypale souvent relayée par la photographie humaniste. Chacun des membres de la famille Gorgan fait l’objet d’un chapitre photographique dans l’album. On voit évoluer les parents, Johny et Ninaï, et leurs huit enfants : Rocky, Giovanni, Mickaël, Priscilla, Jonathan, Vanessa, Ana et Doston. Au fil des pages, se mêlent différents types de photographies du polaroid au cliché N&B pris au Rolleiflex, des instantanés aux portraits posés, de joyeuses réunions aux moments plus douloureux liés à l’incarcération, à la mort qui sont livrés à nous sans filtre, tels qu’ils sont vécus. Prises par Mathieu Pernot ou les Gorgan euxmêmes, ces photographies forment un ensemble sans hiérarchie aucune, ni distinction entre leurs auteurs, comme le souhaitait le photographe. Les Gorgan ne sont plus seulement sujets d’étude mais de véritables acteurs impliqués à la fois dans la réalisation des images et le choix du contenu. Transparaît également l’empathie de Mathieu Pernot et ce lien de complicité qu’il noue avec ses sujets à mesure que leur relation évolue. Il interroge ainsi le regard que nous portons sur cette communauté qui nous semble plus proche, partageant des événements familiaux universels : Ils sont bel et bien là, devant nous, en chair et en os. Dans ces dix corpus, il y a dix corps qui rient, pleurent ou s’étreignent, qui vivent et vieillissent à travers les images. Ce qui frappe avant tout dans ce livre, c’est la puissance d’incarnation des membres de la famille Gorgan. Au fil des pages, on est comme assailli par leur présence à l’image. (Clément Chéroux)

À travers ce travail d’enquête, de narration caractéristique de toute son oeuvre, Mathieu Pernot questionne ainsi la notion d’auteur et les différents modes de représentation photographique. L’essai de Clément Chéroux recontextualise cet ensemble dans l’histoire de la photographie et des albums de famille. Celui de Johanne Lindskog examine quant à lui la démarche à la fois artistique et ethnographique du photographe.

Né en 1970 à Fréjus, il vit et travaille à Paris. Après des études d’histoire de l’art à la faculté de Grenoble, il entre à l’École nationale de la photographie d’Arles, d’où il sort diplômé en 1996. Mathieu Pernot poursuit son travail personnel élaboré en séries qu’il développe sur plusieurs années. Sa démarche photographique s’inscrit dans la veine documentaire mais en détourne les protocoles afin d’explorer des formules alternatives mêlant ses propres photographies aux images d’archives, au service de questionnements à la fois sociaux et théoriques. Le déplacement perpétuel de ses images évoque donc une réalité qui est loin d’être figée ou immuable. Son histoire avec les Gorgan a donné lieu à une première exposition aux Rencontres d’Arles dès 1997 présentée par Christian Caujolle et un livre Tsiganes (1999). Il a également créé une association Yaka (yak signifie «yeux» en romani) proposant des cours d’alphabétisation, d’arts plastiques et de sport pour les enfants et d’accompagner les adultes dans leurs démarches administratives. Le travail de Mathieu Pernot a été récemment exposé au Jeu de Paume, à la Maison Rouge (2014), au FotoMuseum d’Anvers (2015) et au Musée Aichi de Nagoya (2016). Mathieu Pernot est représenté par la galerie Éric Dupont à Paris.

Avec le soutien à l'édition du Cnap.

Textes : Mathieu Pernot, Clément Chéroux, conservateur de la photographie au MoMA de San Francisco, Johanne Lindskog, conservatrice au musée Chagall de Nice
Relié, 24 x 31 cm, 232 pages
Environ 300 photographies et documents
ISBN : 978-2-36511-120-1

Expositions Les Gorgan

Rencontres de la photographie, Arles
3 juillet au 24 septembre 2017
-
Musée national de l’histoire de l’immigration, Paris
Printemps 2018
-
Survivances
Hôtel des arts, Toulon
4 juillet au 1er octobre 2017

Dernière mise à jour le 10 nov. 2017

Editions Xavier Barral

42 rue Sedaine
75011 Paris 11
France
Téléphone : 01 48 05 73 01
Télécopie : 01 48 05 64 79
Site internet : http://www.exb.fr
Président : Xavier Barral