Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Actualités

2019-2007

Share Share Share Share Share

« La Promenade »

Important dépôt d'œuvres du Centre national des arts plastiques

Musée régional d’art contemporain, Sérignan
20 mai 2016 • 19 février 2017
  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Vue de l'exposition « La Promenade », dépôt du Cnap au Musée régional d’art contemporain Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Mrac), 2016. Photo : Aurélien Mole.

  • Jessica Stockholder, Inventory n°334, 2000, FNAC
    04-430, Centre national des arts plastiques, © Jessica
    Stockholder / Cnap / photographie Galerie Nathalie
    Obadia.

  • Kelley Walker, Black Star Press (Rotated 180 degrees), Press Black Star, 2006, FNAC 07-407, Centre
    national des arts plastiques © droits réservés / Cnap / photographie Paula Cooper Gallery.

  • Jimmie Durham, Almost Spontaneous n°1, 2004,
    FNAC 05-520, Centre national des arts plastiques,
    © Jimmie Durham / Cnap / photographie Yves Chenot.

Grâce à la création de nouvelles réserves, le Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées (Mrac) a bénéficié d’un dépôt exceptionnel d’œuvres du Fonds national d’art contemporain géré par le Cnap. Exceptionnel par son ampleur (170 œuvres), ce dépôt sur le long terme augmente de 38 % le volume de la collection du musée.
Mené par la Région Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées, le projet a débuté en 2013 par l’acquisition d’un espace de 420 m2. La rénovation intérieure du bâtiment initial, la création de nouvelles réserves et la mise aux normes des équipements de sécurité, ainsi que la réhabilitation d’anciens bureaux, ont été réalisés par L’Atelier d’Architecture Castelnau Ferri. L’artiste français Bruno Peinado a été choisi pour la création d’une œuvre pérenne sur la façade du nouveau bâtiment.
Les espaces d’exposition accueilleront les œuvres déposées par le Cnap, qui offriront des possibilités d’accrochages plus variés et plus ancrés historiquement. Dès 2017, ils seront le lieu d’interventions d’artistes d’autres disciplines, invités à porter un regard subjectif sur cette collection augmentée. Avec ce dépôt, le Mrac rejoint la liste prestigieuse des musées français — Centre Georges Pompidou, CAPC à Bordeaux, musées de Saint-Étienne et Grenoble — auxquels le Cnap a consenti des dépôts.
_

UN NOUVEAU PROJET SCIENTIFIQUE
« Fruit d’une collaboration avec les équipes scientifiques du Cnap, le choix d’œuvres s’est opéré en dialogue et en intelligence avec la collection existante, fortement marquée par l’histoire artistique qui s’est développée en région, autour de Supports/Surfaces, de la Figuration narrative et de l’abstraction géométrique. Le choix a consisté à la fois à développer la singularité de la collection du Mrac autour de la peinture et de ses enjeux, à densifier son fonds de dessins pour le cabinet d’arts graphiques mais également à combler certains écueils de la collection existante, notamment en proposant un choix plus ample d’œuvres historiques des années 1960 à 1980 ; un éventail plus large de médiums utilisés et une ouverture sur la scène internationale, prenant en compte le contexte actuel d’une création mondialisée. » (Extrait du dossier de presse de l'exposition).
_

LA PROMENADE
L’exposition inaugurale ne dévoile qu’une partie du dépôt, le projet devant permettre la découverte des œuvres par une suite d’accrochages thématisés. Cette première exposition propose une balade poétique, inspirée de La Promenade (1920) de Robert Walser. Dans cette œuvre, le narrateur écrivain se précipite dans la rue, quittant en apparence le monde de la fantasmagorie, pour se rendre compte qu’il n’y a rien de plus imaginaire que le jeu du réel. En effet, les artistes ont cette capacité à renouveler notre regard sur le monde et à jouer avec nos fantasmes d’un ailleurs qui métamorphose le réel et notre quotidien. Les œuvres exposées ici servent de fil conducteur à des émotions, des idées et des sensations livrées au fil de la balade : ainsi, vous y croiserez un aigle échoué sur lui-même (Mike Kelley), les traces d’éléments oubliés sur une plage (Allison Knowles), le regard fixe et énigmatique d’un passant (Sylvie Blocher), d’étranges oiseaux génétiquement modifiés (Carsten Höller), pour conclure peut-être le nez dans la lune (James Turrell). Un dialogue complice s’établit entre l’exposition et l’œuvre réalisée en façade du Mrac par Bruno Peinado en partageant le même regard bienveillant et engagé sur le monde.

Dernière mise à jour le 22 nov. 2017
Musée régional d’art contemporain
146 avenue de la plage BP4
34 410 Sérignan, Hérault (34)
France