Skip to Content
Centre national des arts plastiques

La Forêt d'Art Contemporain

des Landes de Gascogne, autour de trois opérateurs

culturels du territoire l’association Culture et Loisirs de

Sabres, l’association des Floralies de Garein et le Parc naturel

régional des Landes de Gascogne Écomusée de Marquèze -

géographiquement proches et partageant les mêmes valeurs,

La Forêt d’Art Contemporain a pour objectif depuis 2009

de créer en milieu rural un véritable outil de production et

de diffusion d’art contemporain sous la forme d’un itinéraire

régional.

Par l’accueil d’artistes en résidence, la présentation de leur travail,

la production dans un itinéraire d’oeuvres en évolution, ce projet

participe pleinement de l’aménagement culturel du territoire du

Parc. Les objectifs de l’association La Forêt d’Art Contemporain

ont été renforcés par l’évènement traumatique de la tempête

Klauss.

Si l’intervention d’artistes a pour finalité de susciter un nouveau

regard sur l’environnement en question, le projet s’inscrit dans

une démarche professionnelle, via notamment le recrutement

d’un commissaire aux compétences reconnues et d’artistes

professionnels, un esprit de partage engendrant la construction

progressive du sens, au rythme de l’implantation des oeuvres.

Actuellement — et ce jusqu’en 2017 — cette mission de

commissariat est assurée par Jean-François Dumont : tour

à tour galeriste, enseignant et à ce jour directeur de l’École

Supérieure d’art des Pyrénées de Tarbes.

Avec seize oeuvres installées dans le territoire gascon ainsi qu’une

dizaine de projets en cours ce chantier engagé par La Forêt

d’Art Contemporain met en jeu, au-delà de la construction

d’une destination de tourisme de culture, un enrichissement

progressif de l’espace de vie quotidien des habitants des

Landes.

Discipline : 
Arts plastiques / Arts visuels
Finalités : 

Création in situ devant s'inscrire dans un espace, dans un contexte (celui du Parc naturel régional des Landes de gascogne, la forêt des Landes, son paysage, son histoire) le projet doit prendre en compte la notion de pérennité et de sécurité.

Le travail de l'artiste fait l'objet d'une communication sur les réseaux sociaux, sur le site Internet de l'association et de publications (plans, cartons d'invitations, cartes postales...).
Pendant toute la durée de vie de l’œuvre des temps de médiations auprès des scolaires sont prévus, un temps a assurer par l'artiste lui-même puis par les animateurs. Des manifestations, événements et visites sont aussi organisées par l'association afin de faire vivre l’œuvre pendant et après la résidence de l'artiste.

La résidence s'organise en fonction des plannings, et peu se réaliser en plusieurs séjours.

Communication – Médiations- Publications :
le travail de l'artiste fera l'objet d'une communication sur les réseaux sociaux, sur le site internet de l'association. Des publications (plans, cartons d'invitations, cartes postales...). Des temps de médiations auprès des scolaires, un temps a assurer par l'artiste lui même puis par les animateurs pendant toutes la durée de vie de l’œuvre. Des manifestations, événements et visites organisées par l'association afin de faire vivre l’œuvre pendant et après la résidence de l'artiste.

Activités annexes
[investissement dans les projets de la résidence, de la structure en général, participation à divers événements dont la structure est partenaire ; cadre des actions de sensibilisation, des échanges éventuels avec les publics (quels types de publics, rencontres, conférences, médiation, formation de médiateurs, animation d’ateliers, atelier ouvert, travail en public ?, etc.) ; évaluation du temps consacré à ces actions de sensibilisation et échanges] :

Logement : 
Oui
Type de logement : 
Individuel
Nombre de logement(s) : 

La commune qui reçoit l'artiste met à disposition un hébergement

Type d’atelier : 
Individuel
Nombre : 

La commune qui reçoit l'artiste met à disposition, si nécessaire, un atelier selon les possibilités.

Précisions : 
Durée : 
Selon les projets et les disponibilités
Frais à la charge de la résidence : 
Atelier Logement Frais de production Voyage, transports
Bourse attribuée : 
Oui
Montant : 
3500 €

Modalités de sélection

Modalités de sélection : 
Sur invitation
Pièces à joindre : 

Une Biographie, une note d'intention avec si possible une proposition de projet et des visuels des œuvres déjà réalisées.

 

Il n'y a pas d'appel à projet, l'essentiel de la programmation se fait sur invitation. Cependant les dossiers de candidatures sont étudiés par l'équipe de La Forêt d'Art Contemporain et son commissaire.

Jury de sélection : 

L'équipe de La Forêt d'Art Contemporain et son commissaire.

Dernière mise à jour le 16 oct. 2018
Directrice : Lydie Palaric
Téléphone : 0678112331