Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie Art : Concept

Share Share Share Share Share

Jean-Michel Sanejouand

Beyond Color

Arts plastiques - Exposition
10 mars • 07 avril 2018

Trois ans après la dernière exposition personnelle de l’artiste qui inaugurait le nouvel espace situé 4, passage Sainte-Avoye, la galerie Art : Concept est heureuse de présenter la nouvelle exposition de Jean-Michel Sanejouand : Beyond Color. Comme le laisse deviner le titre, cette exposition est exclusivement composée d’œuvres en noir et blanc. Connu entre autres pour ses Charges-Objets (1962-1967) et ses Espaces-Peintures (1978-1986) très colorés, Jean-Michel Sanejouand nous propose ici une présentation de son travail élaborée autour du geste avec un intérêt tout particulier porté au processus créatif.


Il ne s’agit pas d’une négation de la couleur mais bien d’un dépassement de celle-ci pour un retour à la singularité du geste comme cause première de ce qui fait œuvre. La pratique sculpturale de l’artiste le confirme puisque ses sculptures sont issues d’assemblages de pierres ramassées au cours de ses promenades sur les chemins de Vaulandry où il s’est établi il y a 25 ans. Jean-Michel Sanejouand les revendique comme étant des « non-sculptures », questionnant tout à la fois une catégorisation propre à l’Histoire de l’art et le statut de l’œuvre d’art elle-même. Il est important de préciser que ces non-sculptures étaient au départ considérées par l’artiste comme des maquettes de sculptures monumentales en bronze. C’est ainsi qu’en 1996 la ville de Rennes fit l’acquisition d’un bronze de 5 mètres de haut. Depuis quelques années, l’artiste continue à retranscrire ses assemblages de pierres en sculpture de bronze mais il se satisfait semble-t-il, de l’échelle 1 plus réduite, de quelques centimètres de hauteur seulement, comme en attestent les trois sculptures présentées à la galerie. Certaines, comme Le Navigateur, ont une dimension figurative renvoyant à l’imaginaire de l’artiste et à sa capacité, au travers du geste, de donner à la forme une puissance narrative non dénuée d’humour.


En parallèle, la galerie présente quinze acryliques (Espaces & Cie, série initiée en 2009) de petit format réalisées ces deux dernières années. Il est étonnant de remarquer l’analogie entre peinture et sculpture dans la pratique de Sanejouand. On reconnaît dans chaque acrylique les formes minérales et organiques propres aux sculptures d’assemblages. Elles nous apparaissent sous forme d’empreintes, comme si l’artiste transposait le souvenir de ses promenades en peinture. « Finalement je n’ai cessé de faire la même chose » déclare t-il.
On retrouve précisément ce caractère aléatoire inhérent aux promenades de Sanejouand dans la liberté du geste abstrait avec toujours la même motivation, quasi obsessionnelle : la recherche de la forme dans l’espace. Parfois tâches ou larges coups de pinceaux, ces motifs s’apparentent à de la calligraphie. La gestuelle est bien ici celle de la spontanéité et l’artiste ne s’autorise aucune retouche. Il ne s’agit pas de dessins préparatoires pour ses sculptures mais plutôt de variations autour d’un même motif. Jean-Michel Sanejouand s’attache à restituer la densité de la sculpture dans sa pratique picturale : « la sculpture devient le sujet de la peinture ou plus exactement la matière de ces sculptures devient la peinture. Ces sculptures, au lieu d’être en pierre ou en bronze sont en peinture » explique-t-il.

De la même manière que les sculptures renvoient aux déplacements de l’artiste dans la campagne angevine, les acryliques représentant des traces et amas de pierres évoquent des paysages où l’on rencontre parfois des personnages. De 1986 à 1992, bien avant de tendre vers une abstraction liant absence de couleur et grande simplicité des formes, Jean-Michel Sanejouand soulignait avec sa série des Peintures Noirs et Blanc une figuration plus affirmée avec toujours ce principe essentiel de non dissociation entre peinture et sculpture. Les figures représentées relèvent néanmoins plus de l’archétype du visage que de l’individu comme en attestent les masques au regard vide représentés dans cette série. Ces masques, signes emblématiques, semblent flotter entre les coups de brosse linéaires structurant l’espace blanc de la toile. Les espaces peints de Jean-Michel Sanejouand sont pour ainsi dire des « paysages avec figures absentes »* qui ne requièrent aucune présence sinon celle du regardeur.
« Je n’ai presque jamais cessé, depuis des années, de revenir à ces paysages qui sont aussi mon séjour. »**


Lila Cegarra

 

 * Philippe Jaccottet, Paysages avec figures absentes, Poésie / Gallimard, 1970

** Philippe Jaccottet, Paysages avec figures absentes, Poésie / Gallimard, 1970, p.9   

Complément d'informations : 
Né en 1934 à Lyon, Jean-Michel Sanejouand vit et travaille à Vaulandry. Son travail est présent dans de prestigieuses collections publiques, dont le Musée national d’art moderne/Centre Pompidou, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, le Musée d’art contemporain de Lyon, le Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, le Nouveau Musée National de Monaco et une dernière acquisition récente du Philadelphia Museum of Art. Il est également présent dans les collections de différents Frac en France et dans plusieurs collections privées à Paris, New York, Mexico et Bogotá. De nombreuses expositions personnelles lui ont été consacrées depuis les années 1960, parmi lesquelles la Rétrospective des Charges-Objets aux Espaces-Peintures au Palais des Beaux-Arts de Lyon (1986), Rétrospective 1963-1995 au Centre Pompidou (1995), Rétrospectivement... au Frac Pays de la Loire, Carquefou (2012) et la récente présentation des Charges-Objets et des Peintures Noirs et Blanc au Mamco, Genève (2015).
Horaires : 
Du mardi au samedi 11h-19h
Heures de vernissage : 
18h-21h
Dernière mise à jour le 07 mars 2018

Galerie Art: Concept

4, passage Sainte-Avoye
entrée 8, rue Rambuteau
75003 Paris 03
France
Téléphone : 01 53 60 90 30
Télécopie : 01 53 60 90 31
Directeur : Olivier Antoine