Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Ida Tursic & Wilfried Mille

Share Share Share Share Share

Biographie

 

Ida Tursic née / born 1974. Belgrade.

Wilfried Mille né / born 1974. Boulogne-sur-mer.

Vivent et travaillent / Live and work / Dijon, France

 

Galerie Pietro Sparta, Chagny. Almine Rech Gallery Paris-Bruxelles

 

 

Depuis leur rencontre à l’École des Beaux-Arts de Dijon et le début de leur œuvre commune au début des années 2000, les peintures figuratives d’Ida Tursic & Wilfried Mille interrogent le fantasme et la réalité, le visible et sa représentation.

Les sources iconographiques et formelles d’Ida Tursic & Wilfried Mille puisent aux multiples sources d'images préexistentes : télévision, cinéma, internet, publicité. Revisitées, « recylées » ces images sont recomposées par ordinateur et repeintes à l’huile ou à l’aquarelle sur de grandes toiles.

 

Résolument peintres, ils s'emparent de tous les registres iconographiques (du paysage au portrait en passant par la pornographie) et ils négligent toute distinction de genres, allant et venant entre abstraction, figuration, op’art, peinture en 3D, aquarelle, huile, gravure, impression. Précocemment reconnus pour leur talent, ils ont fait l'objet de plusieurs expositions dans les galeries et les musées en france et à l'étranger.

 

IT & WM à propos d'eux mêmes : « Notre travail est sans cesse à la lisière de ces deux questionnements : d’une part l’exploration du médium peinture – avec toutes les possibilités que cela sous-entend aujourd’hui ; d’autre part, l’exploration de l’iconographie contemporaine. Le processus y tient évidemment une place importante, c’est dans la nature de la peinture. Le gaping – qui ne consiste pas à faire du shopping chez Gap – est purement et simplement l’illustration du principe de sidération des chairs ; c’est l’effet que provoque l’imagerie d’action – guerrière ou pornographique. Les chairs et le spectateur sont sidérés, c’est le moment où le sujet est happé, où il disparaît en lui-même en étant dépourvu de toute distance critique, se regardant regarder l’image. C’est en quelque sorte une interaction traumatique. » entretien avec Thimothée Challiou – Technikart, octobre 2010.

Dernière mise à jour le 14 juin 2013

Événements

Voir également

JAU / Espace d'Art Contemporain

66600 Cases-de-Pene
France

Almine Rech

64 rue de Turenne
75003 Paris 03
France
Téléphone : 01 45 83 71 90
Télécopie : 01 45 70 91 30