Skip to Content
Centre national des arts plastiques

néon

Share Share Share Share Share

HOROSCOPE

Markus Müller

Arts plastiques - Exposition
19 novembre 2009 • 13 février 2010

Markus Müller, artiste suisse né en 1970, fabrique des sculptures d’une grande puissance à partir de divers matériaux de construction - contre-plaqué, carton gris, polystyrène - puis leur donne une texture illusoire qui semble défier les principes scientifiques. L’improbabilité physique de ces structures installe ainsi une tension étrange, à la fois comique et douloureuse…

Pour son exposition chez Néon l’artiste propose deux nouvelles sculptures. Pensées pour l’espace de la galerie, elles sont néanmoins autonomes, comme l’ensemble des pièces de sa production. Ici, elles se prêtent au jeu d’une possible séquence appartenant à un scénario beaucoup plus vaste qui traiterait, semble-t-il, de «cosmologie rationnelle ». Sur le sol et contre un mur, l’une (Right angle, 2009) tente un équilibre optique et spatial étonnant : une sorte d’équerre est posée sur un morceau de mur panneau nuageux. Une position que l’artiste revendique comme arbitraire et éphémère. L’autre pièce (Horoscope, 2009), un dessin de bois massif en trois dimensions, impose une présence phénoménale de par sa taille et son volume ; elle pousse de ce fait le visiteur à la confrontation physique d’une autre dimension de l’œuvre, celle toute à la fois archaïque, anthropomorphique et autoritaire. Horoscope vient d’un mot grec qui signifie « qui examine l’heure » sous-entendu d’une naissance ou d’un événement donné…

Serait-ce alors l’occasion pour nous d’interroger la naissance de la sculpture avec Markus Müller, ainsi muni du point de vue scientifique qu’offre l’équerre pour interpréter une peinture du cosmos ? Cette expression a été mise en usage par Kant, qui appelle « cosmologie rationnelle » le travail de la raison pour saisir dans son unité « l’ensemble de tous les phénomènes », autrement dit la science de l’objet, comme il appelle « psychologie rationnelle » la science du sujet pensant. La cosmologie a pour objet l’idée-rationnelle du monde, comme la psychologie l’idée du moi (critique de la raison pure). Passée dans la langue courante de la philosophie classique, l’expression cosmologie rationnelle y désigne la partie de la métaphysique qui traite de la nature fondamentale et de l’origine des choses sensibles. Qu’y a-t-il, et y a-t-il quelque chose sous les phénomènes qui composent ce qu’on appelle communément le monde extérieur? Qu’est-ce que la matière, en dernière analyse? Qu’est-ce que la vie? etc.

 

source : http://www.cosmovisions.com/cosmologie.htm

Dernière mise à jour le 13 Mai 2016

néon

41 rue Burdeau
69001 Lyon
France
Téléphone : 04 78 39 55 15
Site internet : http://www.chezneon.fr
co-directrice : Julie Rodriguez-Malti
co-directeur : Basile Bachès