Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie GADCOLLECTION

Share Share Share Share Share

Good Vibes

Les carlingues de Manolo Chrétien

Photographie - Exposition
05 • 31 juillet 2018

Du 5 au 31 juillet 2018, la Galerie GADCOLLECTION consacre une exposition à Manolo CHRÉTIEN. A travers une sélection de près de 20 images, le photographe embarque le visiteur en voyage.

Depuis plus de vingt ans, Manolo CHRÉTIEN raconte, à travers son objectif, l’épopée de l’aviation moderne en parcourant les lieux mythiques où reposent les aéronefs des continents européens, américains et soviétiques. Il capture les figures emblématiques de l’aéronautique internationale, rutilantes ou patinées par les heures de vol et construit une œuvre proche de l’abstraction, à mi-chemin entre la peinture et la photographie. Tirés sur des feuilles d’aluminium brossé, les portraits de ces oiseaux de métal sont magnifiés grâce à l’œil de Manolo CHRÉTIEN, qui met en lumière toute la beauté de leurs courbes et révèle leur histoire.

« J'ai été inspiré par l'imagerie esthétique puissante des avions, la passion et les risques encourus, ainsi que la technologie d'innovation aéronautique. Je pense qu'il y a un lien très fort entre l'air et l'art. Mon père est un artiste. Son premier rêve était de réaliser des courbes parfaites dans le ciel, créant des dessins éphémères. La pureté des lignes et des mouvements est aussi importante dans les airs que dans l'art. » Manolo CHRÉTIEN

Manolo CHRÉTIEN - l’air et la matière

Le photographe et plasticien Manolo CHRÉTIEN évolue depuis toujours dans l’univers de l’aéronautique. Il passe son enfance sur la base militaire d’Orange où officie son père, le Général Jean-Loup CHRÉTIEN, pilote de chasse et premier spationaute français. Manolo vit parmi les aviateurs, avec pour terrain de jeu, le tarmac, baigné par les effluves de kérosène, et habité par le vrombissement des réacteurs. Chaque jour, il regarde les avions décoller, émerveillé par la taille de ces aéronefs qui s’envolent sous ses yeux. Après avoir approché des études d’ingénierie aéronautique, c’est finalement au sein de l’école d’art Olivier de SERRES qu’il trouve sa voie et se découvre un don pour le travail de la matière et le design graphique.

En parallèle, le médium photographique devient une véritable passion. Il consacre une partie de ses recherches à ces « plus lourds que l’air » et entreprend alors un périple sur les traces de ces engins, qui ont accompagné son enfance. Du cimetière d’avion de Tucson en Arizona, à la base de la NASA à Cap Canaveral en passant par Toulouse, il livre un véritable témoignage visuel de l’histoire de la construction aéronautique.

Au fil de ses pérégrinations il capture notamment quelques célébrités ailées tels que le Concorde, le Lightning P38, dernier avion de Saint-Exupéry ou encore le SE 210, Caravelle de Charles de Gaulle. A travers son objectif, Manolo CHRÉTIEN, séduit par la beauté des lignes ou des matériaux, appréhende ces vedettes de l’aviation sous un jour nouveau, leur donnant ainsi un second souffle. Il met en valeur l’appareil dans son intégralité ou choisi un détail pour révéler sa personnalité et raconter son parcours, captant ainsi le vécu et la poésie qui réside en chaque avion. Que ce soit au travers de la corrosion ou des dommages subis pendant la guerre, les défauts et aspérités qui les parsèment sont les stigmates de leur histoire, de leur vie antérieure. Ce sont ces petites imperfections qui attirent l’œil de Manolo CHRÉTIEN. Il s’attarde sur les ondulations de la carlingue, la ligne des rivets et le métal et ses reflets deviennent une véritable obsession, jusque dans le choix du support d’impression.

Ses clichés sont transférés sur des feuilles d’aluminium - pour certaines provenant d’avions recyclés - et non sur du papier photo classique. Le sujet s’adapte alors totalement au support, à moins que ce ne soit l’inverse, créant une alliance parfaite entre l’image et la matière. Passionné par le métal et le mouvement, Manolo CHRÉTIEN joue avec les textures de ses sujets. Il capte les reflets du paysage sur la matière courbée et déformée par le temps, accentuant cette impression de distorsion et de vitesse de l’appareil. La carlingue interagit avec la luminosité extérieure et on y devine tour à tour le ciel, la terre ou le décor environnant. Sensible aux détails, certains modèles ne sont parfois identifiables que grâce à leurs rivets. A travers cette démarche artistique, Manolo CHRÉTIEN livre des créations à mi-chemin entre la peinture et la photographie qui flirtent avec l’abstraction.

Horaires : 
Du mardi au dimanche, de 14h-19h
Heures de vernissage : 
18h-21h
Moyens d'accès : 
4 rue du Pont Louis-Philippe, 75004 Paris Métro Hotel de Ville / Saint-Paul / Pont-Marie
Dernière mise à jour le 09 juill. 2018

Galerie GADCOLLECTION

4, rue du Pont-Louis-Phillippe
75004 Paris 04
France
Téléphone : +33 1 43 70 72 59