Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Gilles Elie

Share Share Share Share Share

Biographie

Je n’ai pas d’atelier et pourtant j’en peins. Je n’ai pas plus de galerie. J’en peins également

à travers la série des Galeries vertes. Pour la résidence la galerie se transforme

en atelier, j’y peindrais une grande verrière, celle de l’atelier qui m’échappe.

Le tableau, châssis de bois et toile de lin tendue, est une oeuvre mobile. La verrière,

elle, est un élément architectural immeuble. Ma verrière, telle que je l’imagine sera

une peinture sans atelier, une oeuvre sans mur, un tableau sans réserve. Je cherche

à fabriquer un objet détaché de tout contexte, un objet nomade et orphelin.

Source : 
Progress gallery
Dernière mise à jour le 25 Mai 2018

Événements

Fantômes

Progress gallery - Paris 11
25 mai • 16 juin 2018

Archives