Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie Tator

Share Share Share Share Share

Générosité égoïste

Florent Poussineau

Arts plastiques - Exposition
06 décembre 2018 • 25 janvier 2019

 

 

 La pratique de Florent Poussineau se situe entre l’acte performatif, la vidéo et l’installation. Il met en jeu la relation que nous entretenons avec la nourriture dans nos sociétés occidentales : une garantie de subsistance de l’homme, un acte culturel, communautaire ou individuel qui évolue dans un contexte et une époque particulière. Il utilise les aliments et ingrédients tant comme un matériau noble proche de l’oeuvre d’art, élitiste, que comme un élément répulsif. Grâce à eux, il joue, hiérarchise, provoque des sentiments contradictoires et reproduit de façon induite certains schémas comportementaux présents dans notre société de consommation.

 

Dès le plus jeune âge il a pu échanger, apprendre, découvrir et parfaire son apprentissage avec des professionnels des métiers de bouche. son père étant pâtissier, il est depuis de nombreuses années son premier professeur. C’est dans l’environnement familial et social que l’éducation prend ses racines. Ses préoccupations artistiques ont pour base la recherche de ce qui fait de chaque individu, ce qu’il est et ce qu’il représente dans un monde actuel. La quête pour partir à la recherche d’un temps perdu démontre qu’il n’est pas tant perdu que ça, le comportement que nous avons en société, les règles de bonnes conduites ou bien de savoir-vivre sont ancrées en nous depuis notre enfance. Que se passe-t-il lorsque l’environnement est détourné ou inconnu et que l’on dépasse les codes dictés par nos Pères ? Ces environnements proposés sont sous le signe de la convivialité et de la découverte de l’autre, mais aussi de soi-même.

Le partenariat avec les professionnels de métier de bouche est très important dans son travail. Il questionne le statut de l’artiste/artisan, du territoire gastronomique ainsi que du savoir-faire. L’artiste provoque l’échec par la non-maîtrise d’une technique, mais démontre en même temps un quotidien qui appartient aux professionnels et qui est méconnu. Il permet également de générer un échange qui place chaque interlocuteur au même rang hiérarchique, professionnels culinaires et professionnels artistiques, afin que chacun apprenne de l’autre.

 

L’acte performatif lui permet de mettre en exergue le geste technique, l’aliment ou le convive. Le corps prend une place importante lors de ces moments d’expérience, tantôt pour créer une posture autoritaire tantôt pour le pousser dans l’extrême de ses capacités à subir son rapport à l’alimentation. Dans notre société occidentale et plus particulièrement en France, le repas gastronomique Français est maintenant classé au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco. Il est donc important d’aborder les sujets en lien à la haute gastronomie, mais il est aussi indispensable de parler de junk food, street food ou de malbouffe qui relèvent tout autant de notre quotidien.

 

 

(...) La part d’égoïsme fait pleinement partie de l’acte de générosité. Prendre du plaisir en donnant du plaisir à l’autre, assouvir les désirs non formulés en répondant à un besoin ou une envie avant que l’autre n'en fasse la demande... L’offrande culinaire procure ce sentiment à tout hôte....L’essentiel est dans le geste, donner à boire et à manger, héberger, écouter. L’artiste lui-même invoque ces sentiments par la monstration de ses réalisations artistiques. Il propose l’accès à des recherches plastiques qui viennent de son intimité, de ses convictions, de son passé, de ses souvenirs, etc.  Florent Poussineau

  

www.florentpoussineau.fr

Horaires : 
Du lundi au vendredi, de 14h à 18h
Heures de vernissage : 
18h
Tarifs : 
gratuit
Dernière mise à jour le 10 déc. 2018

Galerie Tator

36 rue d'Anvers
69007 Lyon
France
Téléphone : 04 78 58 83 12
Responsable de la galerie : Marie Bassano
Président et co-fondateur : Laurent Lucas