Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Franck CHALENDARD

Share Share Share Share Share

Biographie

Franck Chalendard - Né en 1966, vit et travaille à Présilly (Haute-Savoie) et Genève

Représenté par la Galerie Ceysson & Bénétière, Luxembourg - Paris - Saint-Étienne - New York - Genève

« Depuis vingt-cinq ans, la peinture de Franck Chalendard se caractérise par sa capacité à se renouveler et à muter en permanence, jusqu'à dérouter la critique, comme le marché. La constance, la cohérence, l'approfondissement sont des catégories voisines qui sont généralement considérées comme positives, mais menacent toujours de basculer dans leur version caricaturale et stérile : la répétition, le systématisme, le devenir-logo. Le risque d'une telle réduction à une image qui servirait de signe de reconnaissance ne menace donc pas la peinture de Franck Chalendard, tant celle-ci expérimente toutes les voies possibles, avec pour seule constante, qui est comme son point d'origine et son horizon, de travailler dans le cadre de l'objet tableau. » [...]

Extrait de "Poursuivre le tableau", par Karim Ghaddab, in Franck Chalendard, Collection Modernes, Ceysson Éditions d'Art, Saint-Étienne, 2016

« La peinture est présence. Il y a quelque chose d'archaïque, de brutal, de direct dans le geste de peindre, dans la trace. Je tiens à cette expérience, à ces décisions à prendre en direct « dans le mouillé » pendant le temps d'ouverture de la peinture, à ces traces de la main guidée par les pulsions du psychisme. Dans aucun autre médium artistique, une trace n'est liée aussi intimement et de façon aussi permanente aux mouvements du corps. Au-delà de la représentation, c'est un langage directement adressé. Comme dans le spectacle vivant, un champ d'expériences en direct mais dans le confinement de l'atelier. Je ne cherche pas à illustrer quoique ce soit. Le tableau, c'est une expérience du corps pour signifier la présence de la peinture. En revanche, pour moi, il n'est pas question de sublime ou de verticalité métaphysique. » [...]

Extrait de "Elles ne parlent que de ça", entretien avec Anne Favier, in Franck Chalendard, Collection Modernes, Ceysson Éditions d'Art, Saint-Étienne, 2016

 

____

 

Franck Chalendard - Born in 1966, lives and works in Présilly (Haute-Savoie) and Geneva (Switzerland)
Represented by Galerie Ceysson & Bénétière, Luxembourg - Paris - Saint-Étienne - New York - Genève

 

“For the past twenty-five years, Franck Chalendard’s painting has been characterised by its ability to permanently reinvent itself and mutate, to the point where it baffles both critics and the art market. Consistency, coherence, and in-depth exploration are similar categories generally considered as positive, but which always threaten to tip over into their perverted and sterile tendencies: repetition, systematisation, and trademarking. Frank Chalendard’s painting evades this risk of being reduced to a single image used as a sign of recognition, in that it experiments with all sorts of possible approaches, if not for the one permanent feature – both a starting point and a horizon – of working within the framework of the canvas.” […]

Excerpt from Karim Ghaddab, “Poursuivre le tableau”, in Franck Chalendard, Collection Modernes, Ceysson Éditions d’Art, Saint-Étienne, 2016.

“Painting is a presence. There is something archaic, brutal, and direct in the act of painting, of tracing. I am attached to this experience and to the decisions one must make on the spot, while the painting is still wet, still open; to the traces the hand leaves as it follows the impulses of the psyche. In no other artistic medium are traces so intimately and permanently linked to the movements of the body. They are, beyond mere representation, a form of direct language. As in a live performance, it is a field for immediate experimentation, albeit in the confined space of the studio. I am not trying to illustrate anything. To me, a picture is something the body experiences to signify the presence of painting. Then again, I don’t think it has anything to do with the sublime or with metaphysical verticality.” […]

Excerpt from “Elles ne parlent que de ça”, interview with Anne Favier, in Franck Chalendard, Collection Modernes, Ceysson Éditions d’Art, Saint-Étienne, 2016.

 

Source : 
Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes
Dernière mise à jour le 12 mars 2018

Événements

« Grande section ! »

Le Centre d'art contemporain La Halle des bouchers fête ses cinq ans

La halle des bouchers - Vienne
09 février • 03 mars 2019

Voir également

Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes

30 rue Thévenet
69004 Lyon
France
Site internet : www.dda-ra.org
Courriel : info@dda-ra.org