Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Actualités

2019-2007

Share Share Share Share Share

Exposition L'Origine des choses

Collection du Centre national des arts plastiques

La Centrale for contemporary art, Bruxelles
07 mars • 09 juin 2013
  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    Jorge Pedro Núñez
    Todo lo que MAM me dio, 2010
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    Jorge Pedro Núñez
    Todo lo que MAM me dio, 2010
    © Philippe De Gobert

  • Edith Dekyndt, Provisory Object 02, 2000
    Vidéo, Durée : 1'55"
    Centre national des arts plastiques
    FNAC 09-408
    © Universal Research of Subjectivity / CNAP / photo : Edith Dekyndt

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

  • Vue in-situ de l'exposition L'Origine des choses
    © Philippe De Gobert

Le CNAP et la CENTRALE for contemporary art, centre d’art contemporain de la Ville de Bruxelles proposent une exposition thématique de plus d’une centaine d’œuvres de la collection, avec un focus particulier sur la jeune scène artistique française.

En empruntant ce titre à la citation du célèbre poète latin Virgile «  Heureux celui qui connaît l’origine des choses », l’exposition se fait énigme et tente ainsi de remonter à la source de la pensée et de l’acte créateur.

L’artiste y assume une position d’observateur lucide sur le monde et la création artistique plus particulièrement. Il rejoue librement les formes des avant-gardes historiques, porte un regard critique sur l’originalité des formes et des systèmes de pensée, cherche à s’affranchir de ses origines glorieuses, affirme la primauté du hasard et de l’effacement progressif.

À travers une sélection d’une centaine d’œuvres issues de la collection du CNAP, cette exposition propose ainsi une intrigue ou l’origine de l’œuvre se révèle être le personnage principal, de la définition du doute de Robert Barry aux destructions méthodiques des sources de documentation céline duval, de la spontanéité du geste de Nicolas Schöffer aux expérimentations de Michel Blazy. 

L’exposition se déploie sur l’ensemble des espaces de la Centrale et accorde un focus tout particulier à la jeune scène française, bien représentée dans les collections. L’exposition est par ailleurs complétée par un salon vidéo revitalisant les grands axes du parcours depuis les interrogations de Bruce Nauman sur la définition du rôle de l’artiste aux aventures archéologiques de Louise Hervé et Chloé Maillet.

_

L’exposition est associée au parcours VIP de la foire d'art contemporain ARTBRUSSELS (18-21 avril 2013).

Un livre a été coédité par le CNAP, la CENTRALE for contemporary art et MER.Paper Kunsthalle (Gent).(voir article associé en bas de page)

_

Commissariat

Sébastien Faucon, responsable des collections arts plastiques au CNAP

Carine Fol, directrice artistique de la CENTRALE for contemporary art.

_

ÉVÉNEMENTS
7 avril, 5 mai, 2 juin 2013 - 11:30
Visite guidée gratuite tous les premiers dimanches du mois (comprise avec l’entrée payante).
Un atelier pour les enfants de 5 à 12 ans (5 €, réservation souhaitée).

9 juin 2013
Finissage de l’exposition
Visite guidée avec le commissaire (comprise avec l’entrée payante) - 11:30
Visite créative en famille et entre amis à partir de 5 ans (5 €) - 11:00 & 15:00
_

Salon vidéo dans la CENTRALE/box
Pendant l’exposition L’Origine des choses, l’art vidéo est à l’honneur dans la CENTRALE/box. Quatre cycles ont été programmés en écho aux thèmes développés dans l’exposition. Le premier, autour de Graham GUSSIN et Michel BLAZY, se consacre à l’espace de l’atelier et au caractère expérimental de l’art. La vidéo de Louise HERVÉ et Chloé MAILLET, programmée pour le second cycle, rejoue l’histoire de l’art à partir d’objets archéologiques. C’est au corps de l’artiste et à la performance que se consacre le troisième cycle avec les vidéos de Marie-Ange GUILLEMINOT et de Saverio LUCARIELLO. Et pour le quatrième cycle, enfin, la vidéo de Bruce NAUMAN questionne le rôle de l’artiste et affirme le primat du processus sur l’objet produit.

Accès libre

20 mai  > 9 juin 2013
Bruce NAUMAN, Setting a Good Corner (Allegory & Metaphor), 1999, 59’30’’
_

Cette exposition est organisée en partenariat avec:

Thalys
Le Soir
La Première
MUSIQ3
FmBrussel
Art Brussels

Dernière mise à jour le 24 nov. 2015
La Centrale for contemporary art
Place Sainte-Catherine 44
1000 Bruxelles
Belgium
Courriel : 
Téléphone : 
+32 (0)2 279 64 44 / 52
localiser sur une carte

Article(s) associé(s)

L'Origine des choses

CNAP / CENTRALE for contemporary art, MER. Paper Kunsthalle

06 mars 2013