Skip to Content
Centre national des arts plastiques

le Crédac

Share Share Share Share Share

Dove Allouche, « L’Ennemi déclaré » / Leonor Antunes, « original is full of doubts »

Arts plastiques - Exposition
20 novembre 2008 • 11 janvier 2009

Leonor Antunes (artiste portugaise, vit et travaille à Berlin) présente une série de nouvelles sculptures, produites spécialement pour cette exposition, où est placé en premier plan le travail de l’artiste et en toile de fond une oeuvre préexistante, ici celle d'Eileen Gray (1878-1976) versant architecture, bien qu’elle soit davantage connue comme designer. Les objets/sculptures présents dans l’exposition établissent une relation à des fragments de la villa E1027, que Eileen Gray construisit pour son amant Jean Badovici, et que Leonor Antunes a visitée récemment. Les sculptures aux titres évocateurs comme « the lacquer screen of E.G », « the sensation of being out-doors » sont ici à analyser comme des sculptures objets, qui ont une présence spécifique dans l’espace. Leonor Antunes évoque l’artiste Eva Hesse (1936-1970) quant à la manière d’installer ses sculptures. La duplication, l'étude et l'approfondissement sont les préoccupations majeures de l'artiste à travers l'unité de mesure et ses dérivés, « la notion d'échelle, le volume ambiant d'un objet, enfin son rapport à l'homme. »1 Au même moment, Dove Allouche, artiste français, expose cent quarante dessins au graphite (10 x 15 cm) réunis sous le titre Mélanophila 2. Ils constituent la restitution d’une fulgurance (le mélanophila est un scarabée qui détecte les incendies pour s’installer ensuite et y effectuer sa ponte à l’abri des prédateurs). Les dessins sont réalisés à partir de cent quarante photographies prises dans une forêt calcinée du Portugal. La trajectoire suivie par Dove Allouche est à ce moment-là hystérique. Il évolue dans un périmètre très réduit. Comme si l’oeil photographique avait passé le site au peigne fin, sous tous les angles. Aux cent quarante dessins s’ajoute un cliché photographique intitulé Portrait de Ninetto Davoli, interprète de/chez Pier Paolo Pasolini. Cette image a été prise par Dove Allouche en août 2008, dans la maison de Davoli (qui fut celle de Pasolini à Sabaudia, dans le sud de Rome), près du mont Circé, à la fin des Abruzzes, au bord de la mer. Le visage de l’ange lumineux et muet chez Pasolini est ici, cinquante ans plus tard, invisible, en surplomb au-dessus d’un mur. L’Ennemi déclaré est le titre de l’exposition, mais aussi le titre d’une des oeuvres qui illustre le volume posthume de textes et d’entretiens de Jean Genet paru en 1991. Ce livre qui contient 4h à Chatila a accompagné la réalisation des cent quarante dessins de Dove Allouche durant cinq ans. Léonor Antunes et Dove Allouche sont nés tous les deux en 1972. Ils se rencontrent pour la première fois au Crédac qui a souhaité réunir leurs sensibilités. 1 : in communiqué de presse de l’exposition « Dwelling Place » organisée par Aurélie Voltz pour l'Associazione Barriera à Turin en 2007.

Dernière mise à jour le 10 janv. 2013

le Crédac - Centre d'art contemporain d'Ivry

25-29 rue Raspail
La Manufacture des Œillets
94200 Ivry-sur-Seine
France
Téléphone : 01 49 60 25 06
Télécopie : 01 49 60 25 07
Site internet : http://www.credac.fr
Directrice du Crédac : Claire Le Restif
Président du Crédac : Martin Bethenod