Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Galerie Bertrand Trocmez

Share Share Share Share Share

Divergences Abstraites

Arts plastiques - Exposition
10 novembre • 15 décembre 2018

 

    La galerie de Bertrand Trocmez se développe dans un nouvel espace! Voici son troisième lieu depuis sa création : Issoire d’abord, puis Clermont-Ferrand. Ainsi passons-nous du 11au 9 de la même  rue Philippe Marcombes. Dans cet immeuble voisin, les locaux, sur deux vastes niveaux, permettent un accrochage infiniment plus efficace. En effet, les peintures et œuvres sur papier, de haute tenue, présentées ici, sont proposées dans des conditions exemplaires. Bertrand Trocmez nous invite à poser un regard nouveau sur la plupart des artistes qu’il a toujours aimé défendre : ceux qui, abstraits des années 1950/60, ont été et sont restés les phares de ce courant esthétique.

     Chacun le sait, dans tout courant artistique, il y a toujours quelques  artistes, contemporains et amis de leurs grands aînés, qui n’ont peut-être pas eu la destinée qu’ils méritaient, et ce malgré un réel talent alors reconnu. Et ceci n’est pas en rapport avec le fait qu’ils n’ont pas eu l’opportunité d’avoir exposé dans les quelques principales galeries parisiennes ou internationales d’alors. D’autres encore, post-mortem, n’avaient sans doute pas les héritiers efficaces qui auraient pu soutenir leur mémoire et leur œuvre. Pour certains de ceux-ci, c’est ce que se propose de faire notre hôte passionné, au travers de cette exposition. . Il entend les sortir de l’ombre injuste et leur redonner une aura regrettablement perdue, sans qu’ils aient jamais, pour autant, démérité.

    En haut de l’affiche, on retrouve les noms prestigieux de Hans Hartung et une belle représentation d’œuvres de Gérard Schneider. Mais il y a là aussi Olivier Debré, Luis Feito, Paul Jenkins, Jean Le Moal, André Marfaing ou Henri Michaux ; tous représentés par des œuvres aussi originales qu’importantes. Tout aussi prenantes sont les œuvres de ces autres artistes dont les biographies très conséquentes

montrent combien ils furent également les acteurs notoires de ce mouvement prodigieux. Beaucoup sont déjà bien connus des visiteurs de la Galerie : Huguette Arthur Bertrand, Pierre de Berroeta, Pierre Fichet, Oscar Gauthier, James Guitet, John-Franklin Koenig, Pierre-César Lagage et d’autres encore… Pour terminer, voici les peintres qui sont exposés cette année pour la première fois : Terry Haass, Ida Karskaya et Sigismond Kolos-Vary. Tous trois participèrent activement à la vie artistique de l’immédiat après-guerre, à Paris, et bien au-delà. Les redécouvrir a paru évident tant leurs œuvres sont significatives des diverses tendances de l‘abstraction lyrique d’alors.

    Enfin, et ce n’est pas la moindre décision prise par Bertrand Trocmez, la sculpture fait son entrée dans la Galerie. Le sculpteur Dietrich Mohr (1924-2016) a été choisi pour son adéquation, son évidente correspondance intellectuelle et plastique avec les peintres exposés. En effet, son art depuis les années 1950 est issu des mêmes préoccupations, des mêmes recherches plastiques, mais en trois dimensions. Ce sont cinq bronzes qui sont ici montrés dans lesquels on retrouvera l’élégance et la force des formes et du geste abstrait.

 

                                                                                                                                      Patrick-Gilles Persin

 

 

 


                                                                       

Horaires : 
Du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h
Heures de vernissage : 
A partir de 18 h
Tarifs : 
gratuit
Moyens d'accès : 
Parking cathédrale à 50 m
Dernière mise à jour le 29 oct. 2018

Galerie Bertrand Trocmez

11 rue Philippe Marcombes
Clermont-Ferrand
France
Téléphone : 04.73.90.97.97