Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition, soutien pour la participation à un salon
    • Soutien pour une exposition/publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

GB Agency

Share Share Share Share Share

Des caractères extérieurs

Dove Allouche

Exposition
03 mai • 16 juin 2018
Les images de Dove Allouche sont des êtres intermédiaires entre lui-même et le monde. Extériorisations intensifiées de la vie silencieuse que mènent les choses depuis des millénaires, elles ne sont la source d’aucune expérience du sublime. Elles ne proposent aucun plaisir négatif à tous ceux qui s’efforcent, avec un effroi mêlé de délectation, d’imaginer la terre sans l’homme. Elles ne s’inscrivent pas non plus dans la généalogie des images souveraines qui auraient mené la nature à se montrer et à se raconter elle-même. Mais ce n’est pas pour autant que les images de Dove Allouche affirment une quelconque primauté du sujet, sans lequel le monde, bien qu’immense et irrécusable, n’aurait aucune existence véritable. Prélevés dans les archives du Centre de Recherche sur la Conservation des Collections, quarante-cinq champignons ont pour spécificité de se nourrir de la matière des œuvres d’art: l’artiste les souffle par une pipette sur des plaques, les cultive pour porter le processus de leur croissance biologique jusque dans la sphère du sensible. L’existence parasitaire est ainsi transmuée en une visibilité qui semble parfaitement autonome. Mais cette autonomie ne s’accomplit que par une série d’artifices et de décisions: l’arrêt du processus de la culture à un moment donné, sa photographie sous forme de lithographies dans un format donné et, finalement, sa transposition analogique dans un autre médium, dont il a l’exclusivité. Ce sont des objets en verre, fabriqués par des tiers et découpés sous forme de rectangles. La fabrication de ces verres par les souffleurs a reproduit les circonvolutions colorées du cycle nourricier des champignons sur les plaques. La transparence du verre exprime aussi immédiatement l’ontologie intermédiaire de ces images: elles étaient là depuis toujours, mais encore fallait-il les voir. D’autres cultures de spores, menées depuis, ont été transposées par le dessin selon un protocole très strict. Et voilà que l’être intermédiaire des images s’affirme aussi entre les séries des œuvres exposées, par son passage à travers différents médiums: photographie, objets de verre et dessin. Ainsi les concrétions sphériques nommées «perles de cavernes», formées par la superposition de couches de calcaire enveloppant un grain de sable, passent-elles de la représentation indicielle à une concrétion nouvelle, elle aussi en verre. L’artiste découpe les perles de façon à obtenir de fines pellicules, poncées avec tant de soin qu’il peut les utiliser directement comme négatifs photographiques, exhibant ainsi l’histoire de leur formation. Ces sections minérales seront ensuite transposées dans des verres soufflés, qui répondent bien sûr à ceux des champignons, tant par leur matière et par leur format que par leur configuration concentrique.
Dernière mise à jour le 07 Mai 2018

GB agency

18 rue des 4 Fils
75003 Paris 03
France
Téléphone : 01 44 78 00 60
Site internet : http://www.gbagency.fr
Courriel : gb@gbagency.fr
Directrice : Nathalie Boutin
Directrice : Solène Guillier