Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Galerie Christophe GAILLARD

Share Share Share Share Share

Déprogrammations

Arts plastiques - Exposition
01 • 24 février 2018

« Il n'est pas interdit d'imaginer pour l'interprétation du monde d'autres déchiffrements, d'autres ordonnancements, que ceux auxquels nous avions fait jusqu'à maintenant pleine confiance. » Jean Dubuffet

« Ce que vous me soumettez comme étant vérité et que plus modestement je considère comme des visions m’apparaît. Je n’aurais pas pu y penser par les voix de la raison seule. » Jean-Olivier Hucleux

Réunir les œuvres de Jean Dubuffet et Jean-olivier Hucleux pourrait paraître surprenant de prime abord pour qui ne connaîtrait pas certains pans du travail de ces deux artistes. Car, au-delà des œuvres des années 40-50 pour l'un et des portraits hyper-réalistes pour l'autre, ces deux artistes ont à la fin de leur vie ressenti le désir d’explorer de nouveaux espaces, notamment un espace mental.
Aussi est-il troublant de comparer les enchevêtrements du cabinet logologique, les œuvres de la série de l’hourloupe ou des non-lieux de Jean Dubuffet avec les dessins de déprogrammation que Jean-Olivier Hucleux réalise à partir de la fin des années 80 .

Déprogrammer ! C’est le maître mot qui unit la démarche de chacun de ces artistes. Chez Dubuffet en premier lieu il s’agit bien sûr avant tout d’une déprogrammation culturelle. S’affranchir des schèmes de cette « asphyxiante culture » pour mieux explorer de nouveaux territoires. Chez Hucleux, la pratique des dessins de déprogrammation est parallèle aux portraits hyper-réalistes qu’il réalise au même moment. Comme un territoire de ressourcement mental. Une démarche initiatique en somme où pour mieux avancer sur le « chemin » il faut savoir se déposséder de tout ce que l’on sait : se déposséder de son propre héritage afin de mieux trouver au travers un magma informel mais terriblement structuré « quelque chose qui est de l’ordre de la vision » (cf. Jean- Olivier Hucleux).
Chez l’un et chez l’autre cela passe par l’absence du sujet. « Il y a dans toutes mes peintures deux vents contraires qui soufflent, l'un me portant à outrer les marques de l'intervention et l'autre, à l'opposé, qui me porte à éliminer toute présence humaine ... et boire à la source de l'absence » disait Dubuffet.

Pour conclure et reprendre une formule de Hucleux lui-même - dont la similitude avec celle de Dubuffet citée en exergue de ce texte est troublante - il s’agit « en réalité d’accéder à un silence parfait habité par des schémas, des symboles et des agencements... »

Déprogrammer pour accéder au-delà du raisonnement, à une forme d’oubli, de non savoir.

Christophe Gaillard

Exposition réalisée avec l'aimable collaboration de la galerie Jeanne Bucher Jaeger

Horaires : 
du mardi au samedi, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h le samedi de 12h à 19h
Heures de vernissage : 
18h-21h
Dernière mise à jour le 01 févr. 2018

Galerie Christophe GAILLARD

5 Rue Chapon
75003 Paris 03
France
Téléphone : 01 42 78 49 16
Directeur : Christophe Gaillard