Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791 et base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture et de la Communication.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2012
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des Ateliers radiophoniques, en partenariat avec France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Appels à candidatures et offres d’emploi

Appels à projets et à contribution d'écriture

Share Share Share Share Share

APPEL A PROJETS Street Art Avenue : Réalisation d’oeuvres d’art le long du canal Saint-Denis

1. CONTEXTE DE L’APPEL A PROJET
1.1 Contexte
Le projet Street Art Avenue s’inscrit au coeur du territoire de Plaine Commune, établissement public territorial aujourd’hui constitué de 9 communes de Seine-Saint-Denis (93) : Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, La Courneuve, L’Île-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine, Stains et Villetaneuse.
Les villes du territoire sont marquées par la jeunesse de sa population dont une part importante est issue des classes populaires et des mouvements migratoires - à hauteur de plus de 143 nationalités. Ce « territoire-monde » accueille une vivacité culturelle et artistique diverse.
La Basilique de Saint-Denis, les cités jardins de Stains, l’Institut National du Patrimoine (manufacture des allumettes) à Aubervilliers, les puces de Saint-Ouen ou encore l’ancienne usine Mecano de la Courneuve témoignent de la richesse du patrimoine historique et industriel de Plaine Commune. De nombreux événements y rythment la vie culturelle : le festival Banlieues Bleues, le festival de Saint-Denis, le festival Villes des Musiques du Monde, ainsi que la programmation de lieux comme le Théâtre Gérard Philippe et l’Académie Fratellini à Saint-Denis, le théâtre La Commune d’Aubervilliers ou encore la friche Babcock à La Courneuve.
Ce terreau culturel et artistique est propice à la vie de réseaux d’artistes. Ces villes sont ainsi depuis longtemps reconnues comme des laboratoires artistiques, y compris dans le champ des cultures urbaines. A l’échelle plus étendue de la Seine-Saint-Denis, le mouvement du muralisme apparaît il y a une trentaine d’années. L’émergence de ces pratiques artistiques, qualifiée de « Street Art », peuvent se lire comme une réaction spontanée à la recomposition d’un paysage urbain marqué par son histoire industrielle, comme le versant artistique d’une reconquête de l’espace public. Elles déclinent aujourd’hui sous des formes variées et originales : du graff au tricotage en passant par de la vidéo ou encore des installations lumineuses.
C’est dans ce contexte que Plaine Commune a été identifiée « Territoire de la Culture et de la Création », au sein du Grand Paris, dans le cadre du contrat de développement territorial signé avec l’Etat en 2014. En collaboration avec les directions culturelles des villes, Plaine Commune oeuvre au sein de cette nouvelle démarche à associer à l’ensemble de ses politiques publiques des actions culturelles et artistiques, considérées comme vecteurs de développement.

1.2 Le canal Saint-Denis
Le canal Saint-Denis constitue un élément structurant de ce territoire à plusieurs niveaux.
Construit afin de relier le canal de l’Ourcq à la Seine par ses activités économiques, il est un marqueur fort de l’identité industrielle du territoire et continue à être le lieu de flux économiques. A l’origine de cette construction se trouvait également la volonté de créer une passerelle entre Paris et le centre-ville de Saint-Denis et de sa basilique. Lieu de communication entre les territoires, le canal relie Saint-Denis à Paris via Aubervilliers et contribue à atténuer la barrière psychologique du périphérique. Il crée une identité commune et un lien entre les villes de Plaine Commune et Paris.

 

Les dossiers de candidatures sont à envoyer par mail à l’adresse streetartavenue1@gmail.com
au plus tard le 10 avril 2017 à minuit
Pour des renseignements complémentaires, contacter Marie-Sophie Amasse, Juliette Hammé ou Samia Khitmane
Mail : marie-sophie.amasse@ville-saint-denis.fr / juliette.hamme@ville-saint-denis.fr / khitmanesamia@mairie-aubervilliers.fr

Dernière mise à jour le 20 mars 2017
Saint-Denis
Date limite du dépôt du dossier : 
10 Avr 2017
Montant proposé : 
non précisé