Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791 et base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture et de la Communication.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2012
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des Ateliers radiophoniques, en partenariat avec France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Appels à candidatures et offres d’emploi

Résidences

Share Share Share Share Share

Appel d’air - 3° édition

met Arras Sens dessus-dessous

Née en 2014, la biennale d’art contemporain d’Arras Appel d’air est organisée par de
jeunes commissaires d’exposition du master Expographie-Muséographie de l’université d’Artois à
Arras.
Elle invite, tous les deux ans des artistes à s’approprier un espace de la ville : le parking
sous-terrain de la Grand’Place, ses places, du centre-ville au musée des Beaux-Arts, puis les trois quartiers… A chaque édition, un nouveau parcours et de nouveaux lieux.
En partenariat avec la Mairie, qui a inscrit Appel d’air dans son projet culturel depuis 2016,
Appel d’air est un événement qui s’adresse à tous et à toutes : habitant.e.s et visiteurs, enfants
et grands-parents, amateurs d’art contemporain ou novices, tous sont invités à participer à cet
événement éphémère.
En 2018, Appel d’air propose trois parcours immersifs et sensoriels, un dans chaque grand
quartier de la ville. Chacun d’entre eux sera composé de cinq oeuvres, comme autant de bouleversements.
Construits avec les artistes, ils développeront une ambiance, une histoire, une expérience
particulière. Certains dispositifs, en intervenant sur des détails jusqu’ici invisibles, feront le
lien entre les oeuvres et les parcours.
La thématique porte sur le bouleversement, ce grand trouble lié à la notion de désordre.
Bouleverser, c’est modifier totalement quelque chose, en faire disparaître l’organisation. C’est une
rupture, soudaine ou bien infiltrée jusqu’aux plus petits détails de notre quotidien. Bouleverser,
c’est aussi troubler profondément quelqu’un, lui causer une émotion forte.
Parce que rencontrer l’art, qu’on s’y attende ou non, peut être un bouleversement : faire
naître des vocations, arrêter le temps, transformer une vie.
Est-ce qu’un bouleversement peut permettre de nous reconnecter à notre environnement,
à la ville ? Peut-il nous amener à la percevoir autrement, à l’expérimenter
différemment, et à créer de nouveaux liens entre les habitants et visiteurs ?
Appel d’air - 3° édition
La ville constitue notre environnement quotidien, intervenir dans l’espace urbain, c’est déjà
le bouleverser. C’est pourquoi Arras devient le terrain de jeu de cette troisième édition. Nous
voulons la bouleverser, la mettre sens dessus-dessous et en même temps bouleverser les sens
de nos visiteurs. Tous leurs sens : qu’ils se réveillent un matin et retrouvent une ville qu’ils ne reconnaissent pas, qu’ils pourraient goûter, écouter, toucher, sentir différemment. Le nom des rues aurait changé, ses espaces seraient retournés, des sons apparaîtraient à des endroits où ils ne devraient pas être (des klaxons au milieu d’un parc par exemple), des oeuvres bouleversantes
auraient poussées au milieu de la nuit. Elles transformeront subtilement notre environnement quotidien, provoquant le trouble ou l’émerveillement. En modifiant l’espace urbain, elles joueront sur les échelles - minuscule vs monumental, sur les paradigmes - réel vs imaginaire, ou encore sur les matières.
Chaque oeuvre sera un bouleversement en elle-même, et le jalon d’une histoire, d’un parcours
écrit en collaboration avec les artistes lors d’une résidence qui aura lieu en octobre 2017.
Cette résidence de trois jours permettra aux artistes et aux organisateurs de se rencontrer.
A travers une visite de la ville et des ateliers de création nous pourrons, ensemble, écrire les parcours et leurs narrations. Ce travail de collaboration nous semble essentiel pour mener à bien ce projet, main dans la main.
Le but de cette édition est de solliciter les sens du visiteur qui lui-même à travers les parcours
et les oeuvres, verra ses émotions, son rapport à l’espace et à la ville se transformer.

Comment participer ?
Ce qu’il faut savoir avant de participer :
• La résidence aura lieu du 19 au 22 octobre 2017 et elle est obligatoire.
• Appel d’air prend financièrement en charge les trajets pour venir à la résidence et au
montage de l’exposition, ainsi que les repas et l’hébergement sur place (défraiement)
• Chaque artiste recevra 350€ pour la création, le transport et l’installation de son oeuvre
(aide à la création)
Que faire pour répondre à l’appel ?
Les pièces à fournir :
• Un curriculum vitae d’artiste
• Un book comprenant une présentation de la démarche et des recherches générales
• Le projet d’oeuvre (dessins, photos ou photomontage précis)
• Une note explicative étoffée présentant la démarche, les matériaux, les dimensions de
l’oeuvre et sa disposition dans l’espace.
Le dossier doit être envoyé au format électronique à l’adresse suivante :
appeldair3@gmail.com
avant le 16 juillet 2017

Dernière mise à jour le 15 juin 2017
Date limite du dépôt du dossier : 
16 Juil 2017