Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791 et base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture et de la Communication.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2012
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des Ateliers radiophoniques, en partenariat avec France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Appels à candidatures et offres d’emploi

Résidences missions éducatives

Share Share Share Share Share

Appel à candidatures / trois résidences-mission d’appui artistique (Mi.A.A.)

Prenant place au sein de l’auberge de jeunesse d’Amiens dans le département de la Somme

ÉLÉMENTS DE CONTEXTE
La région Hauts-de-France a été retenue avec trois autres régions afin d’expérimenter des partenariats en faveur des vacanciers reposant sur une articulation organisée entre tourisme social et faits artistiques et culturels.

Pour ce faire, la direction régionale des affaires culturelles Hauts de France et l’union nationale des associations de tourisme – région Hauts de France ont choisi, après concertation, de privilégier une forme d’intervention plaçant en situation centrale et rayonnante l’artiste et mobilisant plus particulièrement les différents professionnels en activité au sein d’établissements de vacances ou de séjour. Ici, en l’occurrence, pour ce qui concerne ce présent appel à candidatures, il s’agit de l’auberge de jeunesse, situé à Amiens dans le département de la Somme. Cet établissement étant géré par la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ), association à but non lucratif, agréée par le ministère en charge de la jeunesse et des sports et de la vie associative et par le ministère en charge du tourisme.

Cette forme est la résidence-mission d’appui artistique (Mi.A.A.) qui a été initiée il y a quelques années, en région Hauts-de-France , à des fins de démocratisation culturelle et plus particulièrement d’éducation artistique et culturelle tout au long de la vie. Elle ne se confond, en aucun cas, avec une résidence de création. Il n’y a, en ce cadre, aucune commande d’oeuvre ni enjeu de production.

L’objectif qui est généralement attaché à une Mi.A.A. est d’amener, en un site précis et relativement circonscrit, comme ici, en une auberge de jeunesse, les publics qui en relèvent, momentanément ou de manière plus prolongée, à se trouver, de manière incidente ou, au contraire, de manière très organisée, en proximité avec un artiste et de vivre avec lui des temps de rencontre et d’action où tout est possible (élaboration de micro-projets artistiques, temps de pratique artistique, parcours artistiquement conçus de découverte de l’environnement immédiat, échanges à propos de la recherche et des oeuvres de l’artiste, etc )

Les personnes que l’on cherche à toucher, via une Mi.A.A., sont plus particulièrement celles pouvant se sentir en éloignement ou du moins en situation d’intimidation vis-à-vis de la culture et de l’art. Au-delà de ces personnes ce sont, plus généralement, toutes celles qui séjournent à l’auberge de jeunesse d’Amiens sont susceptibles d’être concernées. Ceci implique une relation privilégiée entre chacun des artistes-résidents successifs et les différents personnels travaillant au sein de l’établissement, ceux-ci incarnant la permanence en un lieu de séjour qui, par définition reçoit de manière momentanée des personnes individuelles, des familles ou des groupes (de quelques jours à deux semaines). C’est la totale complicité interprofessionnelle qui peut s’organiser entre ces personnels et chaque artiste-résident qui garantit la réussite d’une Mi.A.A..

Cette réussite est effectivement au rendez-vous dès lors que l’on se donne les moyens d’une inscription quasi naturelle et chaleureuse dans une équipe professionnelle, d’une autre présence professionnelle, très différente et rare, apte à enchanter ou à poétiser un quotidien, qui plus est en un espace-temps où la disponibilité des bénéficiaires est, à priori, de mise. C’est ce à quoi s’engagent l’auberge de jeunesse et ses équipes, et au-delà, les différents partenaires de proximité avec lesquels l’établissement entretient des relations diversifiées autant que soutenues.

Ainsi à titre d’exemple peut être citée l’association La Maison du Colonel située sur le quartier au 2,de la rue Lescouvé à Amiens. Si vous souhaitez en savoir plus à propos des Mi.A.A. vous êtes invités à cliquer sur le lien suivant : http://www.cndp.fr/crdp-lille/PartAGER/spip.php?article146

MISSION PROPOSÉE A CHAQUE ARTISTE-RÉSIDENT
Il s’agit donc, pour chaque artiste retenu, au cours d’une période d’un seul tenant de résider l’auberge de jeunesse d’Amiens et d’accompagner, à raison de six jours par semaine, l’équipe des professionnels (direction, accueil, animation, entretien, restauration etc.) au service des différents usagers venant y séjourner afin de mener à bien avec elle, en faveur des personnes, des groupes et des familles qui s’y succèdent, des processus très variés d’action culturelle et d’action artistique ainsi que des temps de pratique artistique qui soient fortement imprégnés de la recherche et de la démarche artistiques qui l’animent.

Cette action, délibérément expérimentale, peut également largement rayonner en direction des associations et structures de proximité avec lesquelles l’auberge de jeunesse d’Amiens entretient de solides relations. Une articulation recherchée entre usagers de passage et habitants d’Amiens pouvant constituer un axe fort de la résidence-mission d’appui artistique. L’expérimentation donc, le renouvellement permanent des propositions, l’action participative, l’inattendu et le joyeux mais aussi le questionnement sont particulièrement souhaités.
Si aucune thématique n’est imposée par les partenaires initiateurs de cette résidence-Mi.A.A., ceux-ci suggèrent, sans aucun caractère d’obligation toutefois, que chaque artiste-candidat puisse en proposer une. Une thématique qui mette en évidence l’articulation pouvant exister entre sa recherche artistique propre et l’imaginaire qui peut se rattacher au voyage, à la découverte de l’ailleurs et de l’autre, à l’hospitalité, à l’échange, à l’histoire même des auberges de jeunesse et à la Contemporanéité en ce début du XXIème siècle.

Chaque artiste retenu est, par ailleurs, expressément invité à venir résider accompagné d’un ensemble d’oeuvres ou de formes artistiques légères déjà réalisées et disponibles à des fins de diffusion intensive au sein de l’auberge de jeunesse et éventuellement à sa périphérie, durant la période de résidence. Cet ensemble pouvant être complété d’un ensemble documentaire renseignant sur l’activité de l’artiste-retenu.

Dernière mise à jour le 16 juin 2017
Auberge de jeunesse d'Amiens - Amiens
Date limite du dépôt du dossier : 
08 Juil 2017
Montant proposé : 
6 700 €