Skip to Content
Centre national des arts plastiques
  • Le Cnap
    • Toute l’actualité des événements, des commandes et des temps forts de la diffusion de la collection du Cnap. Consulter les archives de l'activité depuis 2007
    • Nouveautés, catalogue
    • Entreprises, médias et particuliers qui accompagnent le Cnap
    • Consulter les offres d'emploi et de stages
  • Collection
    • Procédures d’acquisition, de commande et de donation d’œuvres en arts plastiques, en photographie et images, en arts décoratifs, design et métiers d'art. Dates de dépôts des propositions et des commissions
    • Base de données des œuvres acquises depuis 1791. Base de données des œuvres et des études de la commande publique nationale et déconcentrée depuis 1983. Cartographie des commandes publiques. Œuvres dans les portails thématiques du ministère de la Culture.
    • Récolement et post-récolement, notices de constat d'état, gestion des disparitions et des vols
    • Consulter les listes d’œuvres acquises depuis 2015
    • Histoire du Fonds national d’art contemporain et actions de recherche scientifique. Présentation de la collection contemporaine, moderne et historique et articles sur une sélection d'œuvres
    • Écouter les œuvres produites dans le cadre des ACR - Ateliers de création radiophonique, commandées par le Cnap et France Culture
  • Prêts et dépôts
    • Le Cnap peut prêter et déposer les œuvres et objets d’art inscrits sur l’inventaire du Fonds national d’art contemporain
    • Le prêt d’œuvres est une procédure qui permet la mise à disposition des œuvres du Fonds national d’art contemporain par le Cnap pour des expositions temporaires, en France et à l’étranger.
    • Le dépôt est la mise à disposition d’une œuvre du Fonds national d’art contemporain, géré par le Cnap, destinée à être présentée au public, qu’elle soit installée dans une administration ou une institution muséale pouvant l’abriter pour une durée de plus d’un an.
  • Documentation
    • Consultation de la documentation, demandes de renseignements et contacts
    • Documentation générale, documentation des œuvres et des artistes de la collection, iconothèque, archives et actualité de la documentation
  • Soutien à la création
    • Soutien à l'édition imprimée et numérique
    • Soutien à la première exposition et à la publication, soutien pour une participation à une foire à l'étranger. Avance remboursable
    • Soutien aux maisons de production : soutien au développement et soutien à la post-production
    • Comptes-rendus de recherches d'artistes, de critiques et historiens de l'art, de restaurateurs d'art et de photographes documentaires
  • Profession artiste
    • Conditions d’accès aux écoles d’art, cursus, diplômes et vie étudiante. Validation des acquis et de l’expérience
    • Statuts et modes de recrutement des enseignants
    • Définitions, copies et reproductions, protection par le droit d’auteur, exploitation des œuvres
    • Obligations fiscales, déclaration d’impôts, TVA, contribution économique territoriale, taxe d’habitation, mécénat, parrainage
    • Obligations sociales des artistes, couverture et prestations, déclaration d’activité, identification, assujettissement, affiliation
    • Début et fin d’activité, création d’entreprise, cumuls d’activités, formation, validation des acquis de l’expérience, commandes, ventes, contrats de cession de droits d’auteur, exposition, résidences, aides de l’état, ateliers-logement
    • Résidences d’artistes, appels à projets, 1%, commandes publiques, offres d’emploi
  • Calendrier
  • Guide / Annuaire

Appels à candidatures et offres d’emploi

Résidences missions éducatives

Share Share Share Share Share

Appel à candidatures / Résidence-mission en direction des artistes relevant du domaine du livre

 

 

1° Cadre de la résidence-mission

 

Animés par la volonté de réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture, en se donnant un objectif ambitieux de généralisation d’une éducation artistique et culturelle, la communauté de communes Osartis-Marquion,la direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France (DRAC), le rectorat de l’académie de Lille –délégation académique aux arts et à la culture (DAAC) et la direction des services départementaux de l’éducation nationale –(DSDEN –Pas-de-Calais) se sont engagés dans une politique de sensibilisation à l’art et à la culture auprès des jeunes et d’un public plus large encore.

 

Cette volonté s’exprime par le contrat local d’éducation artistique tout au long de la viequ’ont signé ces différents partenaires; ceci en lien avec  les politiques portées par d’autres partenaires tels le conseil départemental du Pas-de-Calais et le conseil régional Hauts-de-France.

 

C’est dans ce cadre que les partenaires pré-cités ont souhaité proposer une résidence-mission destinée à un artiste invité à venir résider sur le territoire et à expérimenter artistiquement et culturellement avec tous ses habitants et avec les plus jeunes en particulier.

 

Les partenaires sont en mesure de lancer cette offre sachant qu’ils peuvent l’appuyer sur la force et l’énergie collectives des très nombreux acteurs locaux. Il est ici fait allusion aux professionnels de l’enseignement, de l’éducation populaire, de la culture, de l’action sociale, de la santé, de la justice, du temps libre, etc., mais aussi aux acteurs non forcément professionnels du monde associatif, toutes ces personnes étant de potentiels démultiplicateurs de cette présence artistique, lui permettant de rayonner au maximum.

 

2° À propos du présent appel à candidatures

 

Il est donc recherché, en vue d’une résidence-mission qui va se déployer sur le terri-toire de la communauté de communes Osartis-Marquion, un artiste professionnel rele-vant du domaine du livre, et dont la recherche et la démarche sont régulièrement ou ponctuellement traversées par un intérêt ou un désir d’interactivité avec la population du territoire.

 

Les partenaires souhaitent que cette résidence-mission puisse être l’occasion pour les enfants et les jeunes et, au-delà de ces derniers, tous les habitants d’Osartis-Marquion de redécouvrir leur territoire, de réinventer leur quotidien en  portant un regard nouveau sur ce qui les entoure.

 

L’artiste candidat, étant Français ou Etranger, a déjà à son actif une production conséquente et doit être en mesure de s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la résidence-mission. Afin de faire plus ample connaissance avec cette forme de présence artistique il vous suffit de prendre connaissance du texteQu’est-ce qu’une résidence-missionen cliquant sur le lien internet suivant:

 

http://www.cndp.fr/crdp-lille/PartAGER/IMG/pdf/Residence_mission_mise_a_jour_octobre_2016.pdf

 

Chaque candidat se sent  également en mesure de fédérer autour de sa présence et de son œuvre une large communauté scolaire, éducative, associative et culturelle. Il maîtrise l’usage oral de la langue française. L’artiste retenu est appelé à résider effectivementsur le territoire et à se rendre disponible, de manière exclusive, pour la mission. Il ou elle doit être autonome dans ses déplacements et disposer d’un véhicule personnel et donc d’un permis de conduire en cours de validité.

 

La période de résidence  est prévue, pour l’artiste retenu, de la manière suivante:

 

-du7 janvier au 17 mai 2019(avec une interruption du 9 au 24 février 2019). Il s’agit donc d’une résidence équivalant à quatre mois pleins, soit dix-sept semaines, à raison de 5 à 6 jours par semaine.

 

En ce qui concerne la rétribution de l'artiste-résident, il est précisé ici que le coût total employeur ne peut en aucun cas excéder,pour les dix-sept semaines,24 000 euros(cela comprendla rémunération, les charges et cotisations afférentes, ainsi que les droits d’auteur si le résident est concerné).

 

Ceci pour la mission dans son intégralité, à savoir: 

 

–la diffusion des œuvres et, le cas échéant, d’éléments documentaires complémentaires,-les rencontres avec des équipes de professionnels de l’enseignement, de l’éducatif, du hors temps scolaire, etc., susceptibles de déboucher sur des propositions d’actions de médiation démultipliée:-des propositions d’actions de médiation démultipliée,

 

-des créations conjointes de gestes artistiques,

 

–l’accompagnement artistique de ces propositions d’actions de médiation et de ces créations conjointes.

 

Ce sont les contributions respectives de la communauté de communes Osartis-Marquion et de la direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France qui permettent cette hauteur de rétribution. Il est précisé que le cadre d’emploi le plus approprié à la mission, dans sa globalité du moins, est le régime général.

 

Toutefois, pour les artistes relevant du statut de l’intermittence, il est signalé qu’une partie de la mission (la composante diffusion en l’occurrence si elle est bien conforme

 

au descriptif et règles en vigueur pour ce statut) peut faire l’objet d’une rémunération au cachet quand la nature de l’activité le permet (celareprésente au maximum 30% de la mission et donc, le cas échéant, de la rémunération totale).

 

Une convention spécifiant les engagements respectifs de la communauté de communes et de l’artiste-résident est signée avant le début de la résidence-mission.

 

Les conditions de diffusion des œuvres déjà existantes de l’artiste dans des lieux dédiés ou non, sont étudiées et également contractualisées avec la collectivité.

 

Il s’agit ici de la part des actions de diffusion ne faisant pas l’objet, par ailleurs, d’engagements et d’accords directs avec des structures, notamment culturelles, du territoire qui s’avéreraient désireuses de s’associer de manière significative et sur leurs moyens propres  à cet axe de la diffusion en accueillant certaines «grandes formes» ou des expositions de grande envergure. Cette dernière possibilité évoquée ne peut toutefois être systématiquement garantie, elle relève de la seule initiative de ces structures.

 

Les frais de déplacement de l’artiste sur le territoire d’action (sur la based’un forfait) et les frais relatifs à l’hébergement sont pris en charge par la communauté de communes Osartis-Marquion. Concrètement, un logement est mis à sa disposition sur le territoire.

 

Enfin, un voyage aller-retour du lieu de domicile de l’artiste auterritoire de résidence (sur la base du tarif SNCF seconde classe, pour la France métropolitaine) est également pris en charge. En revanche, les autres éventuels voyages du lieu de domicile au territoire de résidence ainsi que les repas sont à la charge de l’artiste. La direction régionale des affaires culturelles prend en charge le coût relatif à la tenue, si souhaitée par les autorités locales de l’éducationnationale, d’une 27ème heure artistique,animation pédagogique destinée aux enseignants du premier degré mais également ouverte aux enseignants du second degré et à d’autres professionnels (éducateurs, animateurs, médiateurs, etc.).  Cette rencontre se déroule en amont de la résidence. La présentation de l’artiste aura lieu au débutdu dernier trimestre de 2018. La prise en charge recouvre la rétribution et le voyage aller-retour du lieu de domicile de l’artiste au territoire de résidence (sur la base du tarif SNCF seconde classe, pour la France métropolitaine).

 

3° Le territoire d’action et les partenaires locaux sont à retrouver dans le PDF téléchargeable en haut à droite de cette page.

 

4° Accompagnement

 

C’est la communauté de communes Osartis-Marquion qui a accepté d’être l’opératrice de l’action, en lien étroit avec les autres partenaires à l’initiative de la résidence-mission.

 

À ce titre, elle :

 

• accompagne l’artiste-résident afin de le guider dans les découvertes du territoire ;

 

• veille aux bonnes conditions de son séjour et de ses travaux ;

 

• organise techniquement la résidence avec le concours des communes ainsi qu’avec celui des structures culturelles etassociatives, et avec les établissements scolaires souhaitant s’associer aux actions ;

 

• veille particulièrement à la diffusion maximale des œuvres de l’artiste, tout au long de la résidence (et si possible, en amont, de celle-ci, voire à son issue) sur l’entièreté du territoire d’action ;

 

• facilite la rencontre avec les équipes pédagogiques, avec le concours actif de l’inspecteur de l’éducation nationale, des conseillers pédagogiques, des principaux, des proviseurs et des professeurs référents, et aide àla réalisation des gestes artistiquesqui peuvent en naître ;

 

• facilite, avec le concours actif des communes et des responsables du monde associatif,

 

les rencontres avec les équipes d’animateurs ou d’éducateurs et aide à la réalisation des gestes artistiquesqui peuvent en naître ;

 

• assure la gestion administrative de la résidence (paiement des artistes, gestion du budget...).

 

Les services locaux de l’éducation nationale, pour leur part :

 

• accompagnent l’artiste-résident et les équipes enseignantes (écoles et collèges) dans l’élaboration et la réalisation des gestes artistiques avec notamment le concours des professeurs-missionnés ou conseillers pédagogiques référents désignés par l’éducation nationale (D.A.A.C. ou D.S.D.E.N du Pas-de-Calais) ;

 

• organisent des temps de formation permettant aux enseignants, en particulier ceux du premier degré, de faire connaissance, de manière préalable à sa venue, avec l’artiste retenu. C’est le programme d’animations pédagogiques intitulé la 27ème heure artistiquequiest ici en jeu.

 

Au moment de l’envoi et de la mise en ligne de ce présent appel à candidatures, toute une information s’élabore à destination des établissements scolaires du territoire, en vue de la meilleure préparation possible à l’accueil de l’artiste-résident, en vue aussi de l’appropriation de sa présence par le plus grand nombre. Cette information spécifique est placée sous l’autorité des responsables académiques, départementaux et locaux de l’éducation nationale

 

Une information similaire est lancée par la communauté de communes en direction des différents acteurs de l’action éducative (temps péri-scolaire et hors scolaire) pouvant être concernés par la résidence-mission. Elle assure par ailleurs la communication en faveur de ces résidences et, le plus en amont possible, auprès des structures culturelles du territoire et de l’ensemble de ses habitants; elle suit également la relation aux médias. Enfin, une information générale à destination de la population dans son ensemble est également assurée par la communauté de communes.

 

5° Faire acte de candidature

 

Chaque artiste intéressé par cette offre est invité, avant toute chose:

 

1) à prendre connaissance le plus attentivement possible du document intituléqu’est -ce qu’une résidence-mission,disponible via le lien suivant : http://www.cndp.fr/crdp-lille/PartAGER/IMG/pdf/Residence_mission_mise_a_jour_octobre_2016.pdf Ce texte fait office de cahier des charges et il se veut, à ce titre, le plus renseignant possible,

 

2) à bien appréhender les données territoriales présentées dans le paragraphe 3 le territoire d’action et les partenaires locaux.

 

Tout ceci doit permettre à chaque artiste de pouvoir faire acte de candidature en parfaite connaissance de cause. Et, si tel est le cas, la démarche est la suivante, il suffit d’adresser, par envoi électronique uniquement, sous format PDF, un dossier comprenant:

 

1) une lettre de motivation faisant état d’une bonne compréhension et d’une acceptation du cahier des charges et donc de l’esprit, des attendus et des conditions de la résidence-mission. Cette lettre peut également évoquer les éventuelles pistes que propose d’emprunter le candidat en vue de la réalisation degestes artistiques,  (*)

 

(*)Il n’y a toutefois aucun projet à produire, puisque ce présent appel à candidatures fait déjà état d’un projet très précis aux phases définies etdécritesauxquels chaque candidat adhère,de fait. Le souhait des partenaires de la résidence-mission étant d’inscrire l’acte de candidaturedans un cadre de simplification la plus poussée possible.2) un curriculum vitae,

 

3) un dossier artistique présentant notamment un ensemble de productions représentatives de la démarche artistique du candidat,

 

4) une liste des œuvres / productions artistiques disponibles à des fins de diffusion pendant (et éventuellement avant ou après) le temps de résidence (à préciser le cas

 

échéant). Cette liste peut être utilement accompagnée d’une autre présentant les différents éléments documentaires susceptibles d’enrichir l’axe de diffusion de la résidence.

 

Si ces conditions sont remplies, il suffit d’envoyer le tout à l’adresse suivante :

 

pblanchard@cc-osartis.com

 

(sujet : CLÉA  Osartis/ suivi dunomde l’artiste)

 

Ceci pour le28 février 2018 dernier délai,par envoi électronique uniquement et sous format pdf, un dossier comprenant :

 

Dans le cas où l’artiste-candidat souhaiterait enrichir cet envoi d’un DVD ou d’un CD pour présenter des œuvres ou des documents audiovisuels complémentaires, il devra le préciser dans son envoi électronique et adresser ces pièces par voie postale à l’adresse suivante :

 

Communauté de Communes Osartis-Marquion

 

Service culture

 

rue Jean Monnet

 

62490 VITRY EN ARTOIS

 

Il est à signaler que suite à cet envoi, les supports physiques ne pourront pas être retournés, sauf dans le cas d’une demande expressément formulée par l’envoyeur(se).

 

Les différentes candidatures reçues sont examinées par un comité de sélection réunissant des représentants des différents partenaires du CLÉA.

 

À l’issue du processus de pré-sélection effectué par les différents partenaires, il est possible que ceux-ci émettent le souhait d’entretiens complémentaires, en direct ou à distance, avec les candidats pré-sélectionnés.

 

Le comité de sélection sera alors en mesure d’annoncer le nom de l’artiste-résident retenuavant le 30 mars2018.

 

6° Pour plus d’informations sur la résidence-mission et sur le  CLÉA

 

 

Mme Perrine Blanchard –responsable du pôle culture

 

tél 0321600604

 

pblanchard@cc-osartis.com

 

 

 

Dernière mise à jour le 15 janv. 2018
Communauté de communes Osartis-Marquion
Date limite du dépôt du dossier : 
28 Fév 2018
Montant proposé : 
24 000 TTC