Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Centre national des arts plastiques

Share Share Share Share Share

« The Old Woman's Shoe ». Commande publique à Amy O'Neill dans le cadre du Printemps de Septembre à Toulouse

Commande publique du Centre national des arts plastiques

Arts plastiques - Manifestation/Festival
25 septembre • 18 octobre 2009
C’est au titre de la politique de commande publique nationale du ministère de la Culture et de la Communication que le Centre national des arts plastiques apporte son soutien au Printemps de septembre pour la production de l’œuvre The Old Woman’s Shoe de Amy O ‘Neill, qui sera une des pièces monumentales présentée dans le cadre de « Là où je suis n’existe pas. », l’édition 2009 du Printemps de septembre à Toulouse. Comme toutes les œuvres issues de la commande publique nationale, The Old Woman’s Shoe sera inscrite aux inventaires du fonds national d’art contemporain, collection nationale dont le CNAP assure la garde, la gestion et la diffusion en France et à l’étranger. Cette pièce monumentale, installée dans la cour d’honneur de la direction régionale des affaires culturelles de Midi-Pyrénées, reconstitue un objet symbolique conforme à ce que l’on trouve dans les parcs de loisir célébrant le divertissement. Devenu sculpture cet objet pose la question de sa fonction perdue et de sa place dans l’imaginaire et la mémoire des spectateurs. Son incongruité le situe comme une énigme désignant un imaginaire accessible à tous en réunissant les dimensions propres au réel et celles n’appartenant qu’aux contes et aux histoires ayant peuplés l’enfance de chacun. Répondant à la proposition « Là où je suis n’existe pas » de Christian Bernard, commissaire du Printemps de septembre 2009, l’œuvre de Amy O’Neill incarne l’énigme de la présence du souvenir et des paradoxes qu’il peut susciter. Réalisée comme un élément de décor déplacé de son contexte d’origine, The Old Woman’s Shoe reste à voir comme une sculpture s’étant définitivement appropriée l’idée du ready-made. Elle s’inscrit ainsi comme un événement supplémentaire à l’œuvre de cette jeune artiste vivant en Suisse et aux États-Unis déjà connue pour ses dessins, ses sculptures-chars et ses vidéos constituant un univers étrange et sensible. L’intervention du Centre national des arts plastiques (CNAP), établissement public, sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, se fait au titre de sa mission de soutien et de promotion de la création contemporaine dans tous les domaines liés aux arts visuels : peinture, sculpture, photographie, installation, vidéo, multimédia, design, etc., pour lesquels il est le principal opérateur de l’État. Le CNAP acquiert, pour le compte de l’État, des œuvres qui sont ensuite inscrites sur les inventaires du fonds national d’art contemporain dont il assure la garde et la gestion. Il met en œuvre la politique de commande publique nationale du ministère de la Culture et de la Communication. Il soutient la recherche et l’innovation artistiques en allouant des bourses de recherche à des artistes engagés dans des démarches expérimentales et en aidant les professionnels de l’art contemporain (galeries, éditeurs, restaurateurs, critiques d’art, etc.) par des aides financières.
Dernière mise à jour le 23 sept. 2011

Centre national des arts plastiques

1, place de la Pyramide
Tour Atlantique
92911 Puteaux
France
Téléphone : 01 46 93 99 50
Télécopie : 01 46 93 99 79
Site internet : http://www.cnap.fr
Directeur : Yves Robert
Présidente du conseil d'administration : Constance Rubini